Logo USM Sapiac

facebook
twitter
instagram

victoire bonifiée des espoirs face à dax

Au Ramierou : Montauban bat Dax par 22 à 3(mi-temps : 15 à 3)

Pour Montauban : 3 E Salut (28e), Vaotoa (32e), Ren (68e) ; 2 T Burghoffer (32e, 68e) et 1 T Burghoffer (10e)

Pour Dax : 1 P Curuchet (2e)

Arbitre : M. Sacarot (Périgord – Agenais)

MONTAUBAN : Soulisse ; Sicard, Graniczny, Perrot, Burghoffer ; (0) Salut, (m) Dumas ; White, Lescout, Ren ; Fromenteze, Perez (cap) ; Vaotoa, Laforgue, Vanaï. Sont entrés en cours de match : Combier, Bossuet, Prunes, El Quassaoui, Arty, Carbonnel, N’Gbala.

DAX : Joubert ; Mathy, Ternisien, Postis, Lavenan ; (0) Curuchet, (m) Bau ; Criado, Firmin, Taofifenua ; Niesen, Rivière ; Dréan (cap), Gabory, Chies. Sont entrés en cours de match : Darmallacq, Vakalepu, Faure, Sentucq, Lesparre, Barasse, Forestier, Aubessard.

Après avoir battu Oyonnax le week-end précédent, les Espoirs de l’USM ont récidivé une semaine plus tard en dominant Dax assorti cette fois du bonus offensif. Une victoire construite avec méthode et discipline en s’appuyant sur une mêlée dominatrice et souveraine. Les Landais très joueurs mais souvent asphyxiés par le manque de ballon en conquête avaient pourtant ouvert le score grâce au pied de son ouvreur Curuchet. Les « vert et noir » allaient égaliser par Burghoffer suite à une pénalité consécutive à une faute consécutive à une faute visiteuse en mêlée. La suite de la rencontre vit les joueurs managés par Michel Ambal et entraînés par Pierre Thuriès et Philippe Maymat prendre le large au fil des minutes. Une percée de Malino Vanaï créait l’espace pour le premier essai de l’ouveur Salut. Vanaï fut très bon comme Christopher Vaotoa aux fauteuils d’orchestre en encadrant le remuant Laforgue. Christopher Vaotoa fut à la conclusion en force du deuxième essai suivi de près par Vanaï pour s’affaler dans l’en-but. L’USM menait par 15 à 3. La deuxième mi-temps vit les défenses prendre nettement le pas sur les attaques. Les Sapiacains avec un très actif Wesley White continuaient leur pressing sans déstabiliser la défense dacquoise. Il fallut attendre l’heure de jeu passée pour voir Yoan Ren en force marquer le troisième essai du bonus offensif. Il ne restait plus qu’à contenir les dernières attaques landaises sous l’œil averti du président Max Lafargue venu soutenir ses troupes pour que les coéquipiers de Perez n’obtiennent cette victoire bonifiée qui leur permet de sortir de la dernière place du classement où l’équipe s’étaient installées depuis le début de ce championnat. La machine espoir semble bel et bien lancée.

         Rémi-Constant BELREPAYRE