CARCASSONNE : Richard ; Verlet, Boutet, Natoga, Dentresangle ; (0) Guillomot, (m) Escuder (cap) ; Gandolphe, Coustel, Doumenc ; Oulai, Poux ; Michelle, De Carvalho, Sanda. Sont entrés en cours de match : Castant, Khalkhal, Labouchère, Lafon, Laffont, Mère, Condou, Lorenzon.

Cartons jaunes : Castant (57e), Boutet (84e)

Les Carcassonnais avec trois équipiers premiers, les deuxièmes lignes Poux et Oulai et le trois-quarts centre Boutet ont dominé nettement cette rencontre dans le domaine de la conquête qui est la base de ce jeu. Adossés au vent, en première mi-temps, les audois vont faire la différence en franchissant par trois fois la ligne d’essai, alors que les locaux n’avaient jamais pu approcher la ligne. A la mi-temps, le score indiquait un score de 24 à 3 qui semblait obliger les locaux à réagir vite pour revenir dans le match. Les joueurs entraînés par Philippe Maymat et Pierre Thuriès, avec l’appui du vent, vont bien le faire d’entrée de jeu et marquer leur seul essai en force par le trois-quarts centre Graniczny. Mais, ils ne pourront pas empêcher les visiteurs de rajouter deux derniers essais pour conforter leur victoire et lui faire prendre de l’ampleur. Carcassonne s’impose avec le bonus offensif.  Les joueurs audois avec une deuxième ligne d’expérience et puissante ont dominé la mêlée, de bout en bout, obligeant les locaux à sortir les ballons très vite pour pouvoir les utiliser. Comme le vent d’autan était plutôt puissant, la touche ne fut pas une rampe de lancement efficace. La bonne volonté des joueurs managés par Michel Ambal et soignés par Jean-Louis Gorli ne fut pas suffisante pour inverser une tendance aperçue et prévisible des les premières minutes de match. Montauban a été battu par plus fort que lui sur ce match. Samedi prochain, les Espoirs de l’USM recevront à nouveau, cette fois Béziers.

            Rémi-Constant BELREPAYRE

Retour