Logo USM Sapiac

facebook
twitter
instagram

les féminines atomisent magnoac

Au Ramierou : Montauban bat Magnoac par 54 à 0 (mi-temps : 23 à 0)

Pour Montauban : 9 essais Lebouard (10e, 21e, 45e), Lefranc (29e), Ageron (39e, 81e), Martin (58e), Vayron (64e), Vicente (71e) ; 1 pénalité (2e) et 3 transformations (45e, 58e, 71e) Lebouard.

Arbire : M. Montussac (Midi-Pyrénées)

MONTAUBAN : Lebouard ; Santos, Colmagro, Cribier, Ageron ; (0) Lefranc (cap), (m) Lugo ; Savignac, Vicente, Langard ; Saout, C. Déjean ; Martin, Puygonnieux, L. Déjean. Sont entrées en cours de match : Castagne, Barth, Bénac, Vernhes, Garino, Vayron, Saindou.

MAGNOAC : Malapiate ; Ch. Bégué, Aguilar, Lay, Francingues ; (0) Germier, (m) Carrillon ; C. Bégué, Feraut, Serbete ; Abadie, Figarol (cap) ; Dubarry, Noguez, Delteil. Sont entrés en cours de match : Carvalhosa, Sierco, Potestat.

Ce match de championnat de Fédérale Féminine débuta avec une demi-heure de retard sur l’horaire prévu en raison du fait que l’équipe de Magnoac s’était rendue à Sapiac alors que le match s’est déroulé au Ramierou, même erreur pour l’arbitre du match. Tous s’étaient fiés à la convocation de la FFR. Avec bonne humeur la préposée à la feuille de match Céline Dubosc disait « à Magnoac nous n’avons pas se problème puisque nous n’avons qu’un terrain à notre disposition ». Ce match sous l’œil du président Max Lafargue était important pour la section féminine de l’USM parce qu’il pouvait être celui d’une première victoire en championnat de la saison. Bien préparée les joueuses entraînées par Jean-David Fauché et Nicolas Gélis vont faire main-basse sur la rencontre devant un public venu nombreux. Les choses ne vont pas traîner. Ariane Lebouard passe une première pénalité pour fixer le score avant que ne suive une ribambelle de neuf essais. Ariane Lebouard à l’arrière puis à l’ouverture fut à la conclusion de trois d’entre eux. La différence de niveau était évidente. A la mi-temps avec deux essais de plus conclus par la capitaine Claire Lefranc et la rapide ailière Amanda Ageron qui allait s’en offrir un dernier en fin de partie, le score indiquait un joli 23 à 0. Les Sapiacaines vont encore faire mieux en deuxième période en rajoutant cinq derniers essais. Les avants ne seront pas inscrits aux abonnés absents en voyant Anaïs Martin et Elodie Vicente y aller de leur essai. Un vrai match complet des montalbanaises qui n’ont pris très au sérieux un adversaire inférieur mais venu pour jouer. L’autre performance des locales aura été de ne pas tomber dans la facilité défensive en gardant leur ligne inviolée. Après le match nul ramené d’Auch, cette première victoire est de nature à en appeler d’autres. Le week-end prochain les Tarn-et-Garonnaises se rendront à Lons.

         Rémi-Constant BELREPAYRE