AURILLAC : Jeudy ; Cavaye, Dumez, Dubourdeau, Fajfrowski ; (0) Seconds, (m) Bouyssou ; Rouquette, Lheritier, Dupont ; Ostberg, Corbex ; Sharashidze, Ardiaca (cap), Sery. Sont entrés en cours de match : Rieu, Arnaud, Destannes, Leha, Butet, Rivera. Non rentré : Escur.

Carton blanc : Dupont (66e)

Les Montalbanais sont passés totalement à côté de leur première mi-temps. Les joueurs du président Max Lafargue qui assistait à la rencontre ont dominé de manière stérile les dix première minutes avant de subir le reste du premier acte. En situation d’infériorité numérique après le carton blanc infligé à Christopher Vaotoa les Sapiacains vont concéder la bagatelle de 17 points, soit un essai de pénalité suite à une série de mêlée près de la ligne avant un essai en débordement sur l’aile gauche et d’une pénalité. Les coéquipiers de Nicolas Perez ne parvenant à réagir que de façons sporadiques. A la mi-temps les supporters « vert et noir » étaient très inquiets sur l’issue finale de la rencontre. Les Espoirs étaient il faut bien le dire privé de leur soigneur historique Jean-Louis Gorli. Souffrant du dos et d’une cuisse, il avait du laisser sa place à regret comme porteur de l’éponge magique. Le début de la deuxième période n’allait guère plus encourageant puisque l’arrière Jeudy venait en bout de ligne inscrire le troisième essai de son équipe en coin, donnant le bonus offensif provisoire aux visiteurs. Les joueurs entraînés par Philippe Maymat et Pierre Thuriès ont alors trouvé la force de réagir comme pour éviter le ridicule d’une fanny à domicile. Ils vont dès lors se montrer très dangereux et efficaces. Les « vert et noir » inscriront à leur tour trois essais. Des essais en force à chaque fois. Le premier sera pour le pilier de l’équipe « une » Sofiane Chellat reconverti deuxième ligne pour pouvoir jouer en Espoirs. Il sera imité quelques instants plus tard par con collègue de ligne Antoine Laforgue. Le troisième sera conclu par le capitaine Nicolas Perez concluant dans l’en-but une belle action collective. Il aura certainement manqué quelques minutes aux Montalbanais pour totalement refaire leur handicap. Heureusement la dernière transformation de Nathan Bounaudet donnait le bonus défensif. Samedi prochain, Montauban ira tenter sa chance à Colomiers.

        Rémi-Constant BELREPAYRE

Retour