Reichel Espoirs 2017 / 2018

Equipe Reichel Espoirs 2017-2018

 

Responsable du Groupement : Jean-Jacques GALOUYE

Manager : Michel AMBAL
Dirigeants : Jean-Louis GORLI, Jean-Luc LEROY,  Bernard ZUCCHIATTI
Entraîneurs : Philippe MAYMAT, Romain LAUGA
Kiné : Sabine CHAUTAN

LA COMPETITION « ESPOIRS »
Le championnat de France espoirs de rugby à XV est une compétition annuelle mettant aux prises les trente clubs professionnels de rugby à XV en France, c’est-à-dire les quatorze équipes du Top 14 et les seize équipes de la Pro D2. Depuis 2007, il se compose d’une phase qualificative de trois poules de dix équipes.
2 poules élite (2 x 10 clubs)
1 poule d’accession (10 clubs dont l’USM)
 
FONCTIONNEMENT DE LA POULE D’ACCESSION :
2 équipes accèdent au niveau élite :
o Les 4 premiers jouent les ½ finales et les deux finalistes montent.
o Les équipes dernières de la poule sont reléguées au niveau espoirs fédéral.
 
COMPOSITION DE LA POULE D’ACCESSION
BEZIERS
BIARRITZ
BRIVE
COLOMIERS
DAX
MASSY
MONTAUBAN
NEVERS
SOYAUX-ANGOULEME
VANNES
 
EFFECTIF JOUEURS « ESPOIRS » saison 2017-2018
 
PILIER GAUCHE : BAUER Kenny 1998, FOURNERAT Lucas 1996, TAILHADES Paul 1997
 
TALONNEUR : DIETE Dylan 1996, LARREY-LARROUY Lucas 1998
 
PILIER DROIT : BOADA ABULI Clément 1997, DESMOULIN Corentin 1999, EL YOUMOURI Nassim 1997, SIMONET Thibault 1999, VAOTOA Christopher 1996
 
DEUXIEME LIGNE : BLANQUART Aloîs 1997, REQUET Alban 1997, SPARANO Baptiste 1997, TOUACHE Tony 1997
 
TROISIEME LIGNE AILE : BADI BANGA Brandon 1997, D’HOOGHE Sven 1997, FAURE Robien 1998, LEFRANC Guillaume 1997
 
TROISIEME LIGNE CENTRE : AUGRY Simon 1997, ZUCHIATTI Florian 1998
 
DEMI DE MELEE : BARDE Vivien 1999, GRAOU Paul 1997, PEBAY Alexis 1997
 
DEMI D’OUVERTURE : BAUER Georges 1999, BERTRAND Jules 1999, DECAVEL Louis 1998
 
AILIER : CARBONNEL Romain 1997, CAZABONNE Théodore 1997, QUIROGA Melvin 1997
 
CENTRE : DELAS Bastien 1998, DERRAMOND Anthony 1998, PERROT Samuel 1997, PRADO Simon 1996, TERROU Dorian 1999
 
ARRIERE : DIRONDE Adrien 1999, SALLES Maxime 1997
 
 

Actualités

LARGE VICTOIRE FACE A SOYAUX-ANGOULEME

 

 

Dimanche 19 novembre 2017, Septième journée du championnat de  France « ESPOIRS » avec la réception de l’équipe de SOYAUX-ANGOULEME XV.

Notre équipe était  composée de : TAILHADES,  DESMOULIN, VAOTOA, TOUACHE, REQUET, BADI BANGA, FAURE (Capitaine), SPARANO, CADIOU, DECAVEL Louis, RUEL GALLAY, PERROT, DERRAMOND, QUIROGA, SALLES  remplaçants : LARRE-LARROUY, FOURNERAT, BOADA, LEFRANC, BAUER Georges, DIRONDE, PEBAY,  et EL YOUMOURI.

 

Victoire de l’U. S. M. : 37  à  13

 

Pour l’U.S.M. : 4 essais de Louis DECAVEL, Christopher VAOTOA, Brandon BADI BANGA, et de Guillaume LEFRANC,                      3  transformations et 2 pénalités de Baptiste CADIOU, 1 transformation et 1 pénalité d’Alexis PEBAY.

Pour SOYAUX-ANGOULEME : 2 essais et une pénalité.

L’équipe bénéficie du renfort d’Yan RUEL-GALLAY, que nous retrouvons avec plaisir  après dix mois d’arrêt pour blessure.

Nos jeunes rentrent rapidement dans le match et inscrivent, dès la 2e minute, un bel essai après un percée de l’arrière Maxime SALLES, qui sert Louis DECAVEL, lequel pointe en coin. La transformation, difficile, est réussie par Baptiste CADIOU.

Dix minutes plus tard, notre demi de mêlée Baptiste CADIOU trouve la faille dans la défense adverse, transmet le cuir à Christopher VAOTOA qui met à profit sa puissance pour marquer le deuxième essai. Baptiste CADIOU transforme : U.S.M. 14.

Les visiteurs réduisent le score par une pénalité.

Notre équipe exerce un pressing constant sur leurs adversaires qui sont pénalisés.

Baptiste CADIOU, auteur d’un cent pour cent au pied, passe deux pénalités à la 23e et 27 e minute portant ainsi le score à 20 à 3.

A la demi-heure de jeu, notre ouvreur Louis DECAVEL, tape un coup de pied à suivre le long de la touche, Brandon BADI BANGA, après sprint rageur, est le premier pour aplatir l’essai qui est transformé par Baptiste CADIOU.  U. S. M. :27 - SOYAUX-ANGOULEME :3.

Suite à une mêlée à proximité de notre ligne d’en but, le trois quart centre angoumoisin marque un essai juste avant la mi-temps sifflée sur le score de 27 à 8.

L’arbitre inflige deux cartons jaunes coup sur coup, d’abord à Melvin QUIROGA à la 52e minute puis à Brando BADI BANGA deux minutes plus tard.

Les visiteurs profitent alors de leur supériorité numérique pour marquer leur deuxième essai à la 55e minute.

Après l’heure de jeu c’est au tour d’Alexis PEBAY d’ajouter trois points par une pénalité.

Le quatrième essai montalbanais est inscrit par Guillaume LEFRANC, qui récupère le ballon à proximité de la ligne d’en-but. Alexis PEBAY passe la transformation.

Score final : U. S. M. : 37 - SOYAUX-ANGOULEME : 13

Belle victoire de nos vaillants jeunes,  dans un match plaisant, très offensif.

Bonne conquête en touche, quelques difficultés en mêlée pénalisée à trois reprises.

Nous occupons actuellement la  4e place avec 17 points (4 victoires et 3 défaites) ex aequo avec COLOMIERS

Nouveau long déplacement en Bretagne dimanche prochain pour rencontrer VANNES

 

                                                                                                                                                                      Jean-Luc LEROY

LES ESPOIRS BATTUS A MASSY

 

Dimanche 12 novembre 2017, sixième journée du championnat de  France « ESPOIRS » avec le long déplacement à MASSY.

Notre équipe était  composée de : FOURNERAT,  LARRE-LARROUY, VAOTOA, SPARANO, REQUET, D’HOOGHE, FAURE (Capitaine), ZUCCHIATTI, GRAOU, DECAVEL, QUIROGA, PRADO, DERRAMOND, DIRONDE, SALLES  remplaçants : DESMOULIN, TAILHADES, TOUACHE, BADI BANGA, PEBAY,  DELAS et EL YOUMOURI.

Victoire de MASSY : 35 à 19

Pour MASSY : 4 essais, 3 transformations et 3 pénalités.

Pour l’U.S.M. : 3 essais d’Adrien DIRONDE,  Baptiste SPARANO, de pénalisation et  1 transformation de Paul GRAOU.

Malgré une bonne entame de match, notre équipe encaisse un essai dès la 7e minute transformé en coin.

Notre réaction est immédiate et deux beaux essais concrétisent notre domination territoriale, un par l’ailier Adrien DIRONDE, servi par une passe au pied de Louis DECAVEL, l’autre par Baptiste SPARANO à la suite de plusieurs temps de jeu.

Le remplacement de leur énorme Tongien par un pilier droit Géorgien, Kaikatsishvili, fut le tournant du match.

A partir de cet instant, adossés au vent fort et doté d’une mêlée conquérante, MASSY nous prive de ballons, provoque des fautes en exerçant une forte pression et prend l’avantage par trois pénalités.

Nous arrivons à la mi-temps sur le score de 12 à 16.

 Rien n’est perdu. puisque nous bénéficierons de l’appui du vent. Mais MASSY, renforcé par cinq professionnels, continue sa marche en avant et marque trois essais, toujours grâce à sa mêlée qui nous prive de ballons, mais aussi par de nombreuses fautes commises : touches non trouvées, passes approximatives…

Ce n’est qu’en fin de match que nous marquerons un essai de pénalisation sur mêlée (!), leurs piliers titulaires étant sortis.

Notre jeune équipe s’est montrée valeureuse mais fut trop dominée athlétiquement, par celle de MASSY.

Notons les blessures de Florian ZUCCHIATTI (épaule) et de Paul TAILHADES (cou), et dans un autre registre, les excellentes conditions d’hébergement à Marcoussi.

 

                                                                                                                      Michel AMBAL

LES ESPOIRS VAINQUEURS DU DERBY CONTRE COLOMIERS

 

 

Samedi, cinquième journée du championnat de  France « ESPOIRS » avec la réception de COLOMIERS.

Notre équipe était  composée de : VANAI,  LARRE-LARROUY, VAOTOA, SPARANO, REQUET, D’HOOGHE, FAURE, ZUCCHIATTI, GRAOU, DECAVEL, QUIROGA, PRADO, DERRAMOND, CAZABONNE, DIRONDE, remplaçants : SIMONET, FOURNERAT, BADI BANGA, LEFRANC, CADIOU, DELAS, PEBAY,  et EL YOUMOURI.

Victoire de l’U. S. M. 17 à 16

Pour l’U.S.M. : 1 essai de Lucas LARRE-LARROUY,  et  4 pénalités de Paul GRAOU.

Pour COLOMIERS : 2 essais et 2 pénalités.

Nous ouvrons rapidement le score par une pénalité de Paul GRAOU dès la 5e minute.

L’ouvreur columérin égalise par une pénalité cinq minutes plus tard.

Une belle offensive visiteuse avec une percée d’un troisième ligne aile se conclue par un essai marqué en coin par l’ailier droit.

A la 26e minute Paul GRAOU passe la pénalité qui nous permet de revenir à deux points de COLOMIERS.

Dans les dix dernières minutes de la première mi-temps, nos avants exercent un pressing sur leurs adversaires qui sont souvent pénalisés.

Or, nos joueurs préfèrent  jouer les pénal’ touches au lieu de tenter les pénalités pourtant bien placées. Malheureusement ils n’arrivent pas à franchir la ligne d’en but visiteuse et c’est sur le score de 6 à 8 que la mi-temps est sifflée.

Dès la reprise les visiteurs sont à nouveau sanctionnés, Paul GRAOU semble réussir la pénalité, les deux joueurs arbitres de touche lèvent le drapeau mais l’arbitre de champ refuse de valider ce coup de pied.

Les columérins sont souvent pénalisés pour hors jeu, notre demi de mêlée Paul GRAOU  réussit deux pénalités aux 51e et 54e minute et donne ainsi, pour la première fois de la partie, l’avantage à son équipe 12 à 8.

A l’heure de jeu notre touche est sanctionnée, l’ouvreur visiteur passe la pénalité qui permet à son équipe de revenir à un point.

Suite à une prise de balle en touche les visiteurs marquent leur deuxième essai à neuf minutes de la fin. U. S. M. : 12 - COLOMIERS : 16.

Nous jeunes ne s’avouent pas vaincus, multiplient les temps de jeu, jouent plusieurs touches à proximité de l’en but de Colomiers, mais leur défense est très vigilante.

Notre mêlée prend le dessus sur sa rivale ; suite à une nouvelle pénalité avec carton blanc infligé au pilier visiteur, et alors que nos jeunes souhaitent reprendre une nouvelle mêlée, les dirigeants adverses invoquent  la pénurie de pilier suite aux blessures et demandent la mêlée simulée.

Nos avants décident alors de prendre la pénal’ touche, gagnent le ballon, organisent un maul pénétrant qui propulse notre talonneur Lucas LARRE-LARROUY en terre promise

L’arbitre ne valide pas la transformation et  siffle la fin de la rencontre gagnée par nos jeunes 17 à 16.

Beau match de nos joueurs qui gagnent ce derby face à  COLOMIERS.

Bonne prestation de nos avants avec une  mêlée stable et un très bon alignement en touche avec trois ballons pris sur lancers adverses. Défense très agressive de nos jeunes qui furent disciplinès et prirent peu de pénalité contrairement à nos adversaires.

Après cinq journées de championnat nous comptons trois victoires et deux défaites.

Après ce premier bloc de cinq matchs nos joueurs bénéficieront de deux semaines de repos.

                                                                            Jean-Luc LEROY

LES ESPOIRS PERDENT A BIARRITZ CONTRE LE LEADER

Dimanche quatrième journée du championnat de  France « ESPOIRS » avec un difficile déplacement  chez le leader BIARRITZ, invaincu après trois journées.

Notre équipe était  composée de : TAILHADES,  LARRE-LARROUY, EL YOUMOURI, SPARANO, REQUET, BADI BANGA, FAURE, ZUCCHIATTI, GRAOU, DECAVEL, QUIROGA, PRADO, DERRAMOND, BERTRAND, SALLES, remplaçants : DESMOULIN, FOURNERAT, TOUACHE, SIMONET, PEBAY, CAZABONNE, DIRONDE  et BOADA.

Victoire du BIARRITZ OLYMPIQUE 46 à 23

Pour BIARRITZ : 6 essais, 5 transformations, 2 pénalités.

Pour l’U.S.M. : 2 essais de Lucas LARRE-LARROUY, 2 transformations et  3 pénalités de Paul GRAOU.

L’ouvreur local ouvre rapidement le score dès la 3e minute par une pénalité pour hors-jeu.

Quelques minutes plus tard  le troisième ligne centre biarrot marque un essai suite à un placage manqué.

Notre demi-de-mêlée Paul GRAOU réussit deux pénalités qui permettent à son équipe de revenir à deux points des locaux à la 20e minute.

BIARRITZ marque son deuxième essai à la demi heure de jeu, transformé par l’ouvreur qui avait au préalable réussit une pénalité.

La mi-temps est sifflée sur le score de 18 à 9, Paul GRAOU réussissant sa troisième pénalité.

Autant la première mi-temps fut assez équilibrée, le second acte sera largement à l’avantage des locaux qui marqueront quatre essais.

Les deux essais montalbanais furent marqués par le talonneur Lucas LARRE-LARROUY

Le premier à la 53e minute, suite à une pénal’ touche avec un ballon conquit, un maul pénétrant qui propulse Lucas derrière la ligne blanche, Paul GRAOU ajoute les deux points de la transformation.

Il marque son deuxième essai  entre les poteaux, après une percée sur vingt mètres et un crochet face au dernier défenseur. Paul GRAOU n’a pas de mal à le transformer.

Il est dommage que nous n’ayons pas pu concrétiser nos temps forts de la première mi-temps où à plusieurs reprises nous avons joué près de la ligne d’en but biarrote sans pouvoir la franchir.

Nos jeunes se sont bien battus dans un match dur, disputée sous la chaleur.

Mais à force de défendre, quelques lacunes défensives nous ont coûté cher face à une belle équipe biarrote très joueuse.

Score lourd lié aux deux derniers essais transformés biarrots inscrits dans les sept dernières minutes de la rencontre.

Prochaine rencontre samedi avec la réception de COLOMIERS.

                                                                    Jean-Luc LEROY

DEFAITE A BIARRITZ CONTRE LE LEADER

Dimanche quatrième journée du championnat de  France « ESPOIRS » avec un difficile déplacement  chez le leader BIARRITZ, invaincu après trois journées.

Notre équipe était  composée de : TAILHADES,  LARRE-LARROUY, EL YOUMOURI, SPARANO, REQUET, BADI BANGA, FAURE, ZUCCHIATTI, GRAOU, DECAVEL, QUIROGA, PRADO, DERRAMOND, BERTRAND, SALLES, remplaçants : DESMOULIN, FOURNERAT, TOUACHE, SIMONET, PEBAY, CAZABONNE, DIRONDE  et BOADA.

Victoire du BIARRITZ OLYMPIQUE 46 à 23

Pour BIARRITZ : 6 essais, 5 transformations, 2 pénalités.

Pour l’U.S.M. : 2 essais de Lucas LARRE-LARROUY, 2 transformations et  3 pénalités de Paul GRAOU.

L’ouvreur local ouvre rapidement le score dès la 3e minute par une pénalité pour hors-jeu.

Quelques minutes plus tard  le troisième ligne centre biarrot marque un essai suite à un placage manqué.

Notre demi-de-mêlée Paul GRAOU réussit deux pénalités qui permettent à son équipe de revenir à deux points des locaux à la 20e minute.

BIARRITZ marque son deuxième essai à la demi heure de jeu, transformé par l’ouvreur qui avait au préalable réussit une pénalité.

La mi-temps est sifflée sur le score de 18 à 9, Paul GRAOU réussissant sa troisième pénalité.

Autant la première mi-temps fut assez équilibrée, le second acte sera largement à l’avantage des locaux qui marqueront quatre essais.

Les deux essais montalbanais furent marqués par le talonneur Lucas LARRE-LARROUY

Le premier à la 53e minute, suite à une pénal’ touche avec un ballon conquit, un maul pénétrant qui propulse Lucas derrière la ligne blanche, Paul GRAOU ajoute les deux points de la transformation.

Il marque son deuxième essai  entre les poteaux, après une percée sur vingt mètres et un crochet face au dernier défenseur. Paul GRAOU n’a pas de mal à le transformer.

Il est dommage que nous n’ayons pas pu concrétiser nos temps forts de la première mi-temps où à plusieurs reprises nous avons joué près de la ligne d’en but biarrote sans pouvoir la franchir.

Nos jeunes se sont bien battus dans un match dur, disputée sous la chaleur.

Mais à force de défendre, quelques lacunes défensives nous ont coûté cher face à une belle équipe biarrote très joueuse.

Score lourd lié aux deux derniers essais transformés biarrots inscrits dans les sept dernières minutes de la rencontre.

Prochaine rencontre samedi avec la réception de COLOMIERS.

                                                                    Jean-Luc LEROY