Logo USM Sapiac

facebook

 

twitter

Reichel Espoirs 2016 / 2017

Equipe Reichel Espoirs 2016-2017

 

Responsable du Groupement : Jean-Jacques GALOUYE

Manager : Michel AMBAL
Dirigeants : Jean-Louis GORLI, Jean-Luc LEROY,  Bernard ZUCCHIATTI
Entraîneurs : Philippe MAYMAT, Pierre THURIES
Kiné : Sabine CHAUTAN

 

Le championnat de France REICHEL - ESPOIRS est réservé aux équipes des 30 clubs évoluant dans les Compétitions Professionnelles (TOP 14 et PRO D2).
Il est ouvert aux licenciés de moins de 22 ans (nés en 1995, 1996, 1997 et 1998).

La compétition Reichel Espoirs de cette saison, se déroule sous la forme de 3 poules.
•    Poule Elite 1 composée de 14 clubs.
•    Deux autres poules de 8 clubs (Elite 2), réparties géographiquement.

Pour ces deux poules, le calendrier est organisé en 2 phases :

PHASE QUALIFICATIVE avec matchs « aller et retour »
A l’issue de cette phase le classement final de notre poule 2 s’établit ainsi :

    1. RACING CLUB DE France  57 points
    2 .LYON O. U.                       52 points
    3 .STADE AURILLACOIS       44 points
    4 .FC GRENOBLE                 39 points
    5 .CA BRIVE CORREZE        31 points
    6 .US MONTAUBAN              26 points
    7 .RC VANNES                     8,5 points
    8 .SOYAUX ANGOULEME     5 points

Notre équipe termine donc à la sixième place avec 6 victoires  (2 fois contre VANNES, 2 fois contre SOYAUX-ANGOULEME, BRIVE et GRENOBLE), et huit défaites.

PHASE FINALE

PLAY-OFF :
Les quatre premiers des poules 2 et 3 sont qualifiés pour disputer les play-off

PLAY-DOWN :
Les quatre derniers des poules 2 et 3 disputeront les play-down (c’est notre cas)
Les quatre derniers de notre poule 2  rencontreront en matchs aller-retour uniquement les quatre derniers de la poule 3.
Les équipes conservent les points acquis lors de la première phase.
A l’issue de cette seconde phase, les 4 premiers disputeront les ½ finales (1er contre 4e et 2e contre 3e) puis la finale.
Le vainqueur se verra remettre la Coupe  Reichel Espoirs.

Nous allons donc rencontrer, en match aller-retour, les quatre derniers de la poule 3 :
- C. S. BOURGOIN JALLIEU (aller le 18 février - retour le 2 avril)
- AS BEZIERS HERAULT (aller le 25 février- retour le 16 avril)
- BIARRITZ OLYMPIQUE (aller le 4 mars - retour le 23 avril)
- U. S. DAX RUGBY (aller le 26 mars- retour le 7 mai)

Classement avant le début de la phase play-down :

1-    CA BRIVE CORREZE          31 points
2-    BIARRITZ OLYMPIQUE       31 points
3-    US MONTAUBAN                26 points
4-    AS BEZIERS HERAULT       24 points
5-    CQ BOURGOIN JALLIEU     22 points
6-    US DAX RUGBY                  22 points
7-    .RC VANNES                       8,5 points
8-    SOYAUX ANGOULEME       5 points

 

 

Actualités

DEFAITE AVEC BONUS CONTRE AURILLAC

Samedi 5 Novembre 2016, sixième  journée du championnat de France « ESPOIRS » avec la réception à Sapiac d’AURILLAC.

Victoire d’AURILLAC sur le score de 22 à 18.

Pour l’U. S. M.  : 2 essais : de Nicolas VIDAL, et de Pierre BARTHERE, 1  transformation et

 2 pénalités de Thomas FORTUNEL.

Pour AURILLAC : 1 essai, 1 transformation et 5 pénalités.

Notre équipe est renforcée par Pierre BARTHERE.

Dans le premier quart d’heure, nous sommes pénalisés à quatre reprises, ce qui permet à l’arrière visiteur de réussir deux pénalités.

Thomas FORTUNEL ouvre le score à la 18e minute par une pénalité des vingt deux mètres à gauche des poteaux.

Dans les dernières minutes du premier acte l’ouvreur aurillacois réussit deux nouvelles pénalités qui portent le score à 12 à 3 à la mi-temps.

Dès la reprise, notre paquet organise des ballons portés qui progressent mettant à la faute nos adversaires. Thomas FORTUNEL passe une pénalité  des trente mètres qui nous rapproche à six points des cantalous.

Notre paquet domine son adversaire. Un nouveau ballon porté  bouscule les visiteurs et lors d’un nouveau regroupement notre talonneur Nicolas VIDAL marque l’essai que Thomas FORTUNEL transforme. Nous prenons ainsi le score 13 à 12.

Dix minutes plus tard nous sommes à nouveau sanctionnés. L’ouvreur aurillacois réussit cette pénalité qui lui permet de reprendre le score 15 à 13.

Le tournant de la rencontre se situe à l’heure de jeu suite à un ballon perdu, nous encaissons un essai « casquette ». L’ouvreur ajoute les deux points de la transformation. AURILLAC 22 – U.S.M. 13.

Nos jeunes s’accrochent, ils sentent qu’ils peuvent encore gagner.

Suite à une touche gagnée et un regroupement  nos avants pilonnent à proximité de l’en but et Pierre BARTHERE marque le deuxième essai qui nous permet de prendre le bonus défensif.

Lors des dix dernières minutes nos jeunes essaient d’inverser le score mais en vain.

Nous avons commis trop de fautes, notre mêlée fut pénalisée à cinq reprises, avons perdu plusieurs ballons sur nos lancer en touche, et avons rendu trop de ballon à l’adversaire. Le courage et la volonté de nos jeunes ne nous ont pas permis d’obtenir une troisième victoire.

Nous occupons la sixième place de la poule, avant le dernier match de la phase aller samedi avec un long déplacement  dans l’Isère  pour affronter la quatrième équipe espoir d’un club du top 14 GRENOBLE.

 

                                                                                                                                         JLL

DEUXIEME VICTOIRE CONSECUTIVE CONTRE SOYAUX-ANGOULEME

Samedi 29 octobre 2016, cinquième journée du championnat de France « ESPOIRS » avec la réception du promu SOYAUX-ANGOULEME XV.

Deuxième victoire de l’U. S. MONTAUBAN sur le score de 19 à 8.

Pour l’U. S. M.  : 3 essais : de Florian ZUCCHIATTI, d’Yoann REN et un essai de pénalité,

2 transformations de Thomas FORTUNEL.

Pour SOYAUX-ANGOULEME : 1 essai et 1 pénalité.

L’équipe visiteuse est renforcée par trois joueurs pro de plus de 22 ans : un deuxième ligne, un centre et un ailier. La moyenne d’âge de leur équipe un d’un an et demi supérieure à la nôtre.

Dès la quatrième minute les visiteurs sont sanctionnés en mêlée, située sur la ligne médiane. Thomas FORTUNEL trouve une magnifique touche dans les cinq mètres. Touche gagnée puis nouvelle mêlée à cinq mètres de la terre promise. Le pack vert et noir enfonce son vis-à-vis, le jeune n° 8 Florian ZUCCHIATTI marque l’essai que Thomas FORTUNEL transforme.

Après un quart d’heure de jeu, le trois quart centre visiteur marque un essai après une belle offensive de plus de cinquante mètres le long de la touche. USM : 7 – S.A. XV : 5.

 Quatre minutes plus tard nos jeunes répliquent par un bel essai du capitaine Yoann REN inscrit en coin, après plusieurs temps de jeu dans les vingt deux mètres charentais.

La mi-temps est atteinte sur le score de 12 à 8 en notre faveur.

Les visiteurs réussissent une pénalité à la cinquantième minute qui leur permet de revenir à quatre points.

Mais nos joueurs très actifs en défense dominent la mêlée charentaise qui est souvent sanctionnée.

A l’heure de jeu, suite à une série de touche et de mêlées gagnées à proximité de la ligne d’essai adverse, nos avants pilonnent, mettent à la faute les visiteurs que l’arbitre sanctionne en nous accordant un essai de pénalité.

Thomas FORTUNEL ajoute les deux points de la transformation.

Durant le dernier quart d’heure, nos jeunes multiplient les offensives, les mauls pénétrants, afin d’obtenir le troisième essai d’écart synonyme de point de bonus offensif mais les visiteurs défendent avec acharnement.

Score final : U. S. M. 19 – SOYAUX-ANGOULEME : 8.

Commentaires de Romain LAUGA :

C’est un match duquel on sort un peu frustré, car d’un côté il y a la victoire et de l’autre on a l’impression qu’avec plus de maîtrise l’équipe aurait pu décrocher un point de bonus.

On a été performant en mêlée et irrégulier en touche (et ce collectivement).

L’équipe manque encore d’expérience pour être beaucoup plus efficace dans les moments importants du match. On laisse ainsi échapper des points à notre portée.

L’engagement de chacun est un motif de satisfaction. Enfin il n’y a pas eu de blessé sur ce match ce qui est évidement une chose positive.

                                                                                                                                                                                              JLL

PREMIERE VICTOIRE A VANNES

Dimanche 16 octobre 2016, quatrième journée du championnat de France « ESPOIRS » avec le plus long déplacement de la saison dans le Morbihan à VANNES.

Première Victoire de l’U. S. MONTAUBAN sur le score de 21 à 10.

Pour l’U. S. M.  : 3 essais : un de pénalité, de Marc GRANICZNY et d’Alexis PEBAY, 2 transformations de Bastien SEGUELA et une transformation d’Alexis PEBAY.

Pour VANNES : 1 essai transformé et 1 pénalité.

Les locaux sont renforcés par trois joueurs professionnels : le pilier droit, un trois quart centre et l’arrière.

La moyenne d’âge de cette équipe est de 21 ans, soit d’un an plus âgé à la nôtre.

Nos joueurs rentrent bien dans la partie faisant preuve de vaillance et d’agressivité en défense.

Les vannetais ouvrent le score par une pénalité, des quarante mètres, réussie par leur centre.

Suite à une pénal touche gagnée dans les vingt mètres de Vannes, nos jeunes organisent un maul qui progresse, les locaux sont mis à la faute à plusieurs reprises, ils écroulent le maul, l’arbitre les sanctionne en nous accordant un essai de pénalité à la 21e minute que Bastien SEGUELA transforme : VANNES : 3 - U. S. M. : 7

Dix minutes plus tard, belle offensive de Marc GRANICZNY, qui depuis ses dix mètres, perce le long de la touche, trouve au relais Benjamin SICARD qui transmet à Florian N GBALA qui passe le cuir à GRANICZNY revenu à la hauteur pour marquer un splendide essai sur une action de plus de quatre vingt dix mètres. Bastien SEGUELA ajoute les deux points d’une transformation difficile.

Marc GRANICZNY, très en jambe dimanche, rate de peu le troisième essai, qui paraissait imparable, juste avant la mi-temps qui sera sifflée  sur ce score de 14 à 3 en notre faveur.

Dès la reprise nos jeunes dominent les débats, proposent un jeu offensif, mais ratent un nouvel essai qui aurait pu tuer le match.

Les vannetais très vaillants ne baissent pas les bras et gagnent un ballon en touche, les avants pilonnent  dans nos dix mètres et, après plusieurs actions, trouvent la faille qui leur permet de marquer un essai à dix minutes de la fin. Grace à la transformation les locaux reviennent à 4 points.

Nos jeunes sentent que le sort de la rencontre peut leur échapper. Ils sont très vigilants avec une défense agressive.

Sur un ballon récupéré, le jeune demi-de-mêlée Alexis PEBAY inscrit l’essai de la délivrance, entre les poteaux, à la 75e minute qu’il n’a pas de mal à transformer.

Score final : VANNES : 10 – U. S. M. : 21

Ce match fut préparé, par le staff, dans les meilleures conditions avec un départ la veille de ce très long déplacement.

Nous avons senti une très bonne osmose entre les anciens et les jeunes joueurs 

Très bonne conquête en mêlée fermée malgré la présence d’un pilier droit pro. Ainsi qu’en touche avec seulement deux ballons perdus en fin de rencontre mais cinq ballons gagnés sur lancers adverses. Grande solidarité en défense. Belles offensives de cette jeune équipe qui aurait mérité le point de bonus offensif avec un peu plus de réussite.

 

Commentaires de Pierre THURIES Entraîneur des avants :

Enfin une victoire !

Nous réalisons une première mi temps sérieuse en conquête et en défense qui nous permet de virer en tête à la pause sur le score de 14 à 3.

Un essai de pénalité accordé récompensant un ballon porté efficace écroulé par les vannetais après 30 mètres.
Un second essai vient d'une relance après récupération d'un ballon sur une action dangereuse de vannes et un bon travail de jeu dans la défense de nos joueurs appliqués.

Avant la pause nous échouons devant la ligne suite à une magnifique action menée par les garçons après phase statique déjouant la pression défensive de vannes pour les prendre sur l’extérieur.

La seconde mi temps commence en étant plutôt à notre avantage et nous manquons plusieurs occasions de tuer le match par manque de précision et de concentration.
La discipline s'invite et nous remettons vannes dans le match.

Cette équipe de Vannes se sera accrochée et nous aura beaucoup pressés en seconde mi temps.
Ne nous servant pas assez du pied pour les mettre sous pression dans leur camp. Le bon travail en mêlée n'a pas été récompensé pour son bon travail mais la touche fut moins précise et nous aura pas permis d'enfoncer le clou.

Le résultat est très encourageant et positif car Vannes est loin d'être une mauvaise équipe espoir avec ses faiblesses mais des qualités mentales leur permettant d’exister.

                                                                                                                                                                                           JLL

LOURDE DEFAITE CONTRE L'EQUIPE ESPOIR DU CHAMPION DE FRANCE

Dimanche, dans le cadre de la troisième journée du championnat de France « ESPOIRS » nous recevions l’équipe « espoirs » du club champion de France le RACING 92.

Victoire de RACING sur le score de 50 à 5.

Pour  le RACING : 8 essais, 5  transformations.

Pour l’U. S. M.  : 1 essais de Nicolas VIDAL.

Les visiteurs ouvrent le score à la douzième minute par leur capitaine, le troisième ligne aile

qui récidivera treize minutes plus tard.

Le 3e essai visiteur sera inscrit à la demi-heure de jeu.

A la mi-temps les parisiens avait marqué 19 points.

Dans la seconde période cinq essais sont marqués par les visiteurs dont quatre par leur brillant ailier gauche.

Nos jeunes sauvent l’honneur à l’heure de jeu par un essai de Nicolas VIDAL sur un maul pénétrant suite à une pénal touche gagnée.

Nos joueurs n’ont pas démérité dans ce match. Ils ont fait preuve de courage, de vaillance. Bon comportement de notre mêlée qui mit à la faute les racingmens à cinq reprises pour un seul ballon perdu sur une mêlée enfoncée où nous encaissons un essai.

Nous avons rencontré hier une très grosse équipe espoirs, qui évoluait l’an dernier en poule Elite, aux moyens humains et financiers totalement différents aux nôtres, qui devrait terminer leader de cette poule.

Dans le pack du Racing, de 922 kg, aligné en début de match, 6 joueurs ont joué dans les différentes jeunes équipes de France de 16, 17, 18 ou 19 ans.

Le groupe parisien aligné hier  comprenait 14 internationaux : onze français, un belge, un géorgien et un roumain, plus un sud-africain au gabarit impressionnant : 2 mètres pour 145 kg.

Cette équipe, qui voyage en avion, était arrivée la veille à l’hôtel Campanile de Montauban afin de préparer cette rencontre dans les meilleures conditions possibles.

Commentaires de Michel AMBAL :

Malgré les paliers franchis chaque saison et les progrès réalisés depuis le mois d’août, nos joueurs se sont heurtés à une équipe de division supérieure.

Ne rivalisant qu’en touche et en mêlée, nous avons eu peu de ballons à jouer, peu d’occasion de franchissement et donc, petit à petit, notre équipe s’est épuisé en défense, en se faisant de plus pénaliser, parfois sévèrement.

En deuxième mi-temps, chaque ballon perdu ou rendu à l’adversaire s’est soldé par un essai des Parisiens.

Toutefois, il ne faut pas se décourager, se cacher derrière les moyens supérieurs de l’adversaire et toujours trouver les secteurs où nos joueurs peuvent progresser pour gagner les prochains matchs de notre championnat.

 

Le week-end prochain déplacement le plus lointain à VANNES, dans cette poule qualifiée de « régionale » par notre fédération, pour un match difficile où nos jeunes auront à cœur de renouer avec la victoire face à des jeunes bretons qui voudront imiter leurs aînés…

                                                                                                                                                                                                     JLL

DEFAITE A BRIVE AU GOUT AMER

 

Samedi, avait lieu à Mallemort la deuxième journée du championnat de France « ESPOIRS » contre l’équipe « espoirs » d’un club tu TOP 14 : BRIVE.

Victoire de BRIVE sur le score de 28 à 15.

Pour  BRIVE : 3 essais, 2  transformations, 3 pénalités.

Pour l’U. S. M.  : 2 essais de Christopher VAOTOA et de Florian N GBALA, 1 transformation  de Samuel JUNG et une pénalité de Pierre SALUT.

Le premier quart d’heure est très équilibré entre deux équipes d’une vingtaine d’années de moyenne d’âge.

Le score est ouvert à la 17e mn par une pénalité réussie par l’ouvreur local.

A la 21e mn, suite à un ballon conquis en touche, les brivistes attaquent, petit coup de pied à suivre dans les vingt deux mètres qui permet aux locaux d’inscrire l’essai qui est transformé par l’ouvreur. BRIVE : 10 – USM : 0

Un quart d’heure plus tard, belle prise en touche dans les trente mètres brivistes, nos avants pilonnent et c’est notre puissant pilier droit Christopher VAOTOA qui ira derrière la ligne blanche marquer l’essai transformé par Samuel JUNG.

La mi-temps est sifflée sur ce score de 10 à 7 à l’avantage des corréziens.

 A la 51e mn Pierre SALUT réussit une pénalité des trente huit mètres à gauche des poteaux qui nous permet de revenir à égalité avec nous adversaires.

Malheureusement sur la remise en jeu qui suivit nous manquons de vigilance et concédons un deuxième essai briviste, qui transformé, porte l’avance à sept point d’écart.

Nos jeunes font preuve de vaillance, ils  dominent leur adversaires en occupant le camp briviste, provoquent des mauls pénétrants.

Cette domination sera récompensée, après plusieurs temps de jeu, d’un bel essai inscrit en coin par notre ailier gauche Florian N GBALA à la 74e minute. Nous revenons ainsi à deux points des brivistes.

Nous gérons mal des cinq dernières minutes, nous sommes pénalisés à deux reprises, ce qui permet à leur ouvreur d’ajouter six points nous faisant perdre le bonus défensif.

Le troisième essai briviste sera inscrit à la 86e minute suite à une bévue montalbanaise.

Le score final : BRIVE : 28  -  U. S. M.  : 15  reflète mal cette rencontre.

Commentaires de Philippe MAYMAT co-entraîneur de l’équipe : Une défaite au goût amer.

Après un début de match très poussif, où nous multiplions les maladresses, nous sommes rapidement menés 10 à 0. La fin de la 1ere mi-temps encourageante dans l’engagement

va se confirmer au cours du deuxième acte. Des séquences de jeu intéressantes, une défense et un pressing défensif satisfaisants vont nous permettre de rester au contact des brivistes pour revenir à deux points (17 à 15) à la 74e.

Malheureusement, une succession de situations où nous offrons les points à nos adversaires et des mauvais choix dans la remise en jeu de nos pénalités nous éloigneront définitivement de la victoire. Un manque d’application et de rigueur dans des moments clés doivent rapidement être gommés pour pouvoir valider les qualités rugbystiques de nos jeunes joueurs.

Le week-end prochain nous recevrons l’équipe ESPOIR du champion de France RACING 92

                                                                                                                                                                                                   JLL