Logo USM Sapiac

facebook

 

twitter

Montauban pris dans le piège biarrot

 

A Biarritz : Biarritz bat Montauban par 34 à 10 (mi-temps : 20 à 3)

Pour Montauban : 1 essai Tekassala (76e) ; 1 transformation Bosviel (76e), 1 pénalité Bosviel (13e)

Pour Biarritz : 4 essais pénalité (32e), Placines (38e), Hamdaoui (42e), Arrate (80e) ; 4 transformations M. Lucu (31e, 38e, 42e, 80e), 2 pénalités M. Lucu (17e, 21e)

Arbitre : M. Clavé (Armagnac-Bigorre)

MONTAUBAN : Bosviel ; Tupuola, Sukanaveita, Mathy, Sayerse (A.Domenech 47e) ; (0) Fortunel (Swanepoel 67e), (m) Chaput ; Haddon (Ladhuie 53e), A.Domenech (Zanon 9e), Munoz (Engelbrecht 56e) ; Caisso, Sergueev (cap) (Esclauze 62e) ; Philippart, Rochier (D.Vaotoa 56e), Agnesi (Tekassala 29e).

Remplacements temporaires : Rochier – Ladhuie (26e – 33e), Sayerse – Agnesi (31e – 42e)

Carton rouge : Philippart (2e)

Cartons jaunes : Tekassala (31e), Rochier (45e)

BIARRITZ : Hamdaoui ; Vaka (Chambord 9e puis Levi 53e), Delai, Kiernan (Arrate 40e), Giresse (X.Lucu 78e) ; (0) Le Bourhis (Magnaval 67e), (m) M. Lucu ; Placines , Soqeta (Cama 67e), Guiry ; Singer, Nabou ; Assi (Guidecelli 62e), Roumieu (cap), Synaeghel (Cabarry 51e).

Carton rouge : Roumieu (2e)

La dernière victoire montalbanaise à Aguilera remonte au 8 mars 1964. Elle le reste pour l’instant. Plus de 50 ans d’attente ! Dans le match qui a opposé les deux équipes cette semaine en Pro D2. Sachez qu’au dernier moment dans les rangs biarrots Jean Sousa (blessé) fut remplacé par Alban Placines. Des les toutes premières actions, une algarade éclata aboutissant immédiatement à deux cartons rouges (David Roumieu et Terry Philippart). Le ton était donné. Montauban fait plaisir à voir au combat et après un premier échec, Jérôme Bosviel ouvre la marque des 40 mètres sur pénalité. Puis tout allait changer à la demi-heure de jeu, marquée par un premier tournant de match avec dans la valse des cartons, un jaune, pour Elvis Tekassala qui venait de rentrer et essai de pénalité en suivant. Les Biarrots faisaient le trou au score (13 à 3). C’est après une nouvelle mêlée à 5 mètres qu’Alban Placines marquera le deuxième essai local. 20 à 3, à la pause pour les basques. Le cauchemar des visiteurs continue avec un troisième essai sur ballon à suivre dès la reprise de Kylan Hamdaoui. La réaction sapiacaine de la deuxième mi-temps sera insuffisante pour inverser la tendance. Elle permettra toutefois en force grâce à l’essai d’Elvis Tekassala d’enlever le bonus offensif à Biarritz à quelques minutes de la fin. Mais c’était le jour des Basques puisqu’ils allaient le reprendre dans la toute dernière minute. Finalement, il aura suffit de dix minutes entre la fin de la première mi-temps et le début de la seconde pour que le match bascule en faveur des locaux. On ne saura jamais ce qu’aurait été le match avec une toute autre entame. Un match à oublier pour se plonger dans le tiers du championnat qui débutera dès jeudi prochain avec la venue d’Aurillac à Sapiac.

       Rémi-Constant BELREPAYRE