Logo USM Sapiac

facebook

 

twitter

Intelligente et précieuse victoire à Massy

 

A Massy : Montauban bat Massy par 11 à 10 (mi-temps : 8 à 10)

Pour Montauban : 1 essai Bosviel (34e) ; 2 pénalité Bosviel (15e, 76e)

Pour Massy : 1 essai Delhommel (20e) ; 1 transformation Grimoldby (20e), 1 pénalité Grimoldby (18e)

Arbitre : M. Praderie (Côte Basque Landes)

MONTAUBAN : Bosviel ; Salles (Dry 54e), Lilo, Swanepoel (Silago 57e), Sayerse ; (0) Fortunel, (m) Chaput ; D.Vaotoa, A.Domenech (cap), Haddon (Sousa 65e) ; Caisso (Tupuola 64e), Sergueev ; Facundo (Ch. Vaotoa 69e), Van der Westhuizen, Agnesi (Bousquet 79e).

Carton jaune : Caisso (53e)

MASSY : Dumas ; Bituniyata (Katz 40e), Sella, Delage, Etien (Leota 61e) ; (0) Grimoldby, (m) Prier ; Ancely, Naikadawa(Pleindoux 65e) , Desassis (cap) ; Chauveau (Cazac 65e), Charlon; Currie (Bougherara 69e), Delhommel (Bordes 69e), Soave (Abraham 61e).

Cartons jaunes : Naikadawa (28e), Desassis (39e)

Après 80 minutes jouées sous une pluie drue, les joueurs des présidents Thierry Eychenne et Jean-François Reygasse sont allés chercher une victoire plus que valeureuse à Massy qui restait sur deux formidables prestations à l’extérieur. Comme le 14 décembre 2014, l’USM reste donc invaincue à ce jeu en Essonne. « C’est la victoire de l’intelligence parce que l’on a réussi à s’adapter aux conditions et à user l’adversaire pour le dominer en fin de match » reconnaissait l’entraîneur Chris Whitaker assis dans son vestiaire. Les Franciliens grâce à leut solidarité et leur envie ont souvent fait mal. Les coéquipiers d’Amédée Domenech ont finalement répondu avec les mêmes armes. Jérôme Bosviel auteur de tous les points inscrivit un essai sur une relance de 50 mètres dont il a le secret. Serge Sergueev et d’autres prirent quelques précieux ballons en touche. L’entrée de Claude Dry à la place de l’ailier Maxime Salles s’avéra sur une mêlée capitale près de la ligne en période délicate comme un coaching gagnant à saluer. Avec cette victoire, l’USM reste invaincue à l’extérieur cette saison et se relance dans le haut du classement. La quinzaine de supporters « verts et noir » présents dont le colonel Christophe Daniel ancien patron des gendarmes tarn-et-garonnais ont apprécié, cela fit oublier la pluie qui vous trempait jusqu’aux os lors de la très longue approche après l’entrée du stade pour atteindre la tribune en travaux, Guilhem Garrigues tout droit sortie des studios de Canal + pour respirer un peu d’accent né entre Tarn et Tescou peut en témoigner. La saison débute bien. Le plus dur reste à faire.

       Rémi-Constant BELREPAYRE 

 

 

 

Revue de presse :

-La Dépêche : http://bit.ly/2gAX6nk

-La Dépêche : http://bit.ly/2vVpZwo