Logo USM Sapiac

facebook

 

twitter

Troisième victoire à l'extérieur ramenée de Carcassonne

 

A Carcassonne : Montauban bat Carcassonne par 18 à 17 (mi-temps : 10 à 10)

Pour Montauban : 2 essais Van der Westhuizen (7e), Bosviel (82e) ; 1 transformation Darbo (7e), 2 pénalités Darbo (26e, 51e)

Pour Carcassonne : 2 essais Civil (40+5e), Anon (72e) ; 2 transformations Renaud (40+5e, 72e), 1 pénalité Renaud (3e)

Arbitre : M. Th.Mallet (Drôme-Ardèche)

MONTAUBAN : Klur ( Bosviel 72e); Tupuola, Sukanaveita, Mathy, Sayerse ; (0) Swanepoel, (m) Darbo (Chaput 72e) ; D.Vaotoa (Munoz 72e), Engelbrecht (A.Domenech 59e), Sousa ; Sergueev, Esclauze (cap) (Caisso 59e) ; Zanon (Arias 5e), Van der Westhuizen (Rochier 56e), Tekassala (Agnesi 56e).

Remplacement temporaire : Sayerse – Tekassala (61e – 71e)

Carton jaune : Agnesi (61e)

CARCASSONNE : Renaud (Mc Mahon 75e) ; Lazzarotto, Grammatico, Marrou, Oltmann ; (0) Bosch (Lescalmel 65e), (m) Seron (cap) (Anon 56e) ; Koffi, Tuilagi (Tison 65e), Gimeno (Lainault 79e) ; Zito, Lainault (Roidot 72e) ; Civil (Burdulli 56e), Bruté de Rémur (Mamukashvili 56e puis Bruté de Rémur 75e), Fournier (Devisme 72e).

Remplacement temporaire : Gimeno – Civil (61e – 71e)

Cartons jaunes : Gimeno (35e), Burdulli (61e), Roidot (77e)

En s’imposant comme la saison dernière au stade Albert-Domec de Carcassonne, les joueurs entraînés par Pierre-Philippe Lafond et Chris Whitaker ont obtenu leur troisième victoire à l’extérieur depuis le début de la saison en quatre sorties, après les victoires à Narbonne et Massy. A Carcassonne, comme le pensait avant le match le capitaine Pierrick Esclauze « rien n’a été simple » même si l’on a senti les « verts et noir » toujours en posture de pouvoir gagner la rencontre. La sortie ultra-rapide de Benoît Zanon « électrisé par un coup à la tempe se transformant en œuf de pigeon » allait dans le sens de la difficulté. Les hommes des présidents Jean-François Reygasse et Thierry Eychenne vont avec le vent favorable se montrer dominateurs en première mi-temps. Ils ont pris le score avant de voir l’adversaire revenir après cinq longues minutes d’arrêts de jeu. Ils reprendront le score grâce au pied de Clément Darbo en début de deuxième période. Carcassonne qui devait à tout prix s’imposer marque un essai et se positionne pour gagner. Le chronométrage d’Albert-Domec rend l’âme. On finit par entendre la sirène et l’USM va jouer une série de touches penalties qui finiront paar propulser Jérôme Bosviel derrière la ligne en bout d’aile gauche pour une victoire à l’arraché d’un petit point. « C’est le signe d’une équipe très bien en place que de gagner de tels matchs » savourait Amédée Domenech. Une victoire que le président Jean-François Reygasse considérait avoir été obtenue « aux forceps » mais loin d’être anecdotique en maintenant l’USM à la quatrième place du classement après sept journées et à la première du classement britannique, de ce long marathon qu’est le Pro D2 où tout peut changer d’un week-end à l’autre. « On va se remettre au travail dès lundi pour aller à Vannes vendredi » concluait l’ouvreur Riaan Swanepoel. Les voyages forment la jeunesse et les équipes.

Rémi-Constant BELREPAYRE

 

 

 

La revue de Presse :

-La Dépêche : http://bit.ly/2y6rYTv

-La Dépêche : http://bit.ly/2y8HuhP

-Rugbyrama : http://bit.ly/2yOwmUa