Logo USM Sapiac

facebook

 

twitter

Montauban perd son derby à Colomiers

 

A Colomiers : Colomiers bat Montauban par 34 à 3 (mi-temps : 21 à 3)

Pour Montauban : 1 pénalité Darbo (6e)

Pour Colomiers : 3 essais Neveu (33e), Kamea (40+2e), Onambele (78e) ; 2 transformations Poet (33e, 78e) ; 5 pénalités Poet (9e, 19e, 38e, 48e, 57e)

Arbitre : M. Ramos (Languedoc)

MONTAUBAN : Klur ; Tupuola, F.Domenech, Mathy (Lilo 9e), Sayerse ; (0) Silago (Swanepoel 60e), (m) Darbo (Chaput 62e) ; Sousa, Engelbrecht (Esclauze 58e), Munoz (cap) ; Caisso, Dry (A.Domenech 66e) ; Facundo (Zanon 57e), Rochier (Van der Westhuizen 57e), Tekassala (Vanaï 57e).

Cartons jaunes : Tekassala (40e), Dry (55e), Lilo (57e)

COLOMIERS :Coll ; Plazy, Maurino (Pimienta 73e), Taefu, Kamea ; (0) Poet, (m) Neveu (Inigo 60e) ; Macoveï (Onambele 62e), Faleafa (Chartier 69e), Beco (cap) ; Antonescu (Macoveï 71e), Memain (Timani 45e) ; Roux (Delmas 60e), Costa-Repetto (Rioux 60e), Weber (Dubois 60e).

Remplacement temporaire ! Macoveï – Onambele (26e – 39e)

Temps agréable au moment de coup d’envoi de ce match de la dixième journée de Pro D2 sur la pelouse du stade Michel-Bendichou de Colomiers. Un match de haut de classement puisque le quatrième recevait le deuxième. Il y avait deux anciens columérins dans la composition des « verts et noir » avec Olivier Caisso et Pellow Van der Westhuizen et tout autant dans l’autre sens avec Cédric Coll et Victor Delmas l’invité de dernière minute suite à la blessure à l’échauffement de Beka Sheklashvili qui avaient été tous les trois sapiacains. La rencontre fut précédée d’une cérémonie dans le cadre des journées de l’arbitrage. Le droit d’ouvrir le score reviendra à Montauban suite à un superbe mouvement de 80 mètres conclu par une pénalité de Clément Darbo. Un avantage de courte durée Sebastian Poet égalise sur pénalité à son tour. Une première période où la réussite dans la zone critique allait être pour les locaux qui marque en force par Damien Neveu alors que les Tarn-et-Garonnais vont laisser passer plusieurs occasions. Pire encore avec un deuxième essai de Kamea en coin, Colomiers virait en tête à la pause par 21 à 3. La deuxième période sera tout aussi intense et engagée physiquement. Les joueurs des présidents Thierry Eychenne et Jean-François Reygasse feront tout pour tenter d’éviter le troisième essai qui donnait le bonus à leur adversaire. Ils ne cèderont que dans les tous derniers instants de la rencontre. « Les trois cartons nous ont fait beaucoup de mal » disait l’entraîneur Chris Whitaker. Il y eut aussi le manque de concrétisation sur les actions fortes et la défaillance en touche sur ce match. « D’habitude nous sommes plus réguliers, mais il n’y a pas le feu au lac » concluait le troisième ligne Amédée Domenech. Ce n’est que la deuxième défaite en dix matchs au tiers de la saison avec quatre victoires à l’extérieur si l’on veut faire un bilan situationnel à ce stade de la saison.

Rémi-Constant BELREPAYRE