Logo USM Sapiac

facebook
twitter
instagram

Face à Biarritz une victoire qui entre dans l'histoire de l'USM

 

A Sapiac : Montauban bat Biarritz par 43 à 20 (mi-temps : 29 à 13)

Pour Montauban : 4 essais Bosviel (8e, 40e), Engelbrecht (57e), Swanepoel (60e) ; 4 transformations Bosviel (8e, 40e, 57e, 60e), 4 pénalités Bosviel (16e, 21e, 24e, 32e), 1 drop Bosviel (38e)

Pour Biarritz : 2 essais Hamdaoui (11e), Leatigaga (67e) ; 2 transformations M.Lucu (11e), Fortassin (67e), 2 pénalités M.Lucu (4e, 19e)

Arbitre : M. Mallet (Drôme-Ardèche)

MONTAUBAN : Swanepoel  (Silago 66e puis Swanepoel 71e) ; Ascarat, Sukanaveita (Silago 52e puis Sukanaveita 62e), Tupuola, Lilo ; (0) Bosviel, (m) Darbo (Chaput 51e) ; D.Vaotoa (Munoz 54e), Engelbrecht (A.Domenech 74e), Sousa ; Sergueev, Esclauze (cap) (Caisso 68e) ; Zanon (Arias 58e), Van der Westhuizen (Rochier 62e), Tekassala (Vanaï 62e).

BIARRITZ : S.Lucu ; Hamdaoui, Gimenez (Vakacegu 76e), Arrate, Artru ; (0) Fortassin, (m) M.Lucu (Loustaunau 58e) ; De Coninck (Placines 69e), Soqeta, Guiry (cap) ; Nabou, Singer (Hewitt 66e) ; Guidicelli (Leatigaga 51e puis Guidicelli 80e), Chambord (Peyreblanques 51e), Cabarry (Synaeghel 51e).

Carton jaune : Nabou (77e, coup de coude)

« Retiens la nuit », « le feu » et quelques autres chansons ont retentis dans le ciel de Sapiac alors que sur l’écran géant du stade Johnny Halliday pointait le pouce vert le haut « merci Johnny » comme pour saluer la performance des coéquipiers de Pierrick Esclauze qui ont dominé Biarritz pour s’imposer par 43 à 20. Un match historique à plus d’un titre puisque cette victoire offre le titre symbolique de champion d’automne aux joueurs des présidents Thierry Eychenne et Jean-François Reygasse et permet à Jérôme Bosviel auteur de 33 points de battre le record de point sur un match lors d’un match professionnel en France que détenait trois joueurs dont l’ancien sapiacain Cédric Rosalen. Jérôme Bosviel auteur des transformations des quatre essais, plus quatre pénalité (un seul échec de 52 mètres en moyenne position), un drop, mais aussi deux essais pour être compler. Les deux autres étant pour les sud-africains Jacques Engelbrecht après un beau jeu au pied pour lui-même et Riaan Swenepoel venu déchirer la défense dans l’axe du terrain. A moins d’un quart d’heure de la fin de la rencontre l’excellente équipe de Biarritz vint enlever le bonus offensif  aux « verts et noir », avant que la pluie ne s’invitent pour les dernières minutes comme pour pleurer Johnny Halliday venu chanter à Sapiac en dernier hommage. L’USM est championne d’automne « on n’attache pas d’importance au classement » répète l’entraîneur Pierre-Philippe Lafond et les joueurs. Pour autant c’est bien la réalité comptable de la mi-saison.

Rémi-Constant BELREPAYRE

 

Revue de presse :

-La Dépêche : http://bit.ly/2yOQAQC

-L'Équipe : http://bit.ly/2iDKkSP

-Rugbyrama : http://bit.ly/2iDKklN

 

Vidéo bonus : Calendrier de l'avent, épisode 8 - Caisso joue au jeu du "Qui est le plus ...".