Logo USM Sapiac

facebook

 

twitter

septième victoire à l'extérieur à Aurillac avant la trêve des confiseurs

 

A Aurillac : Montauban bat Aurillac par 22 à 16 (mi-temps : 10 à 13)

Pour Montauban : 3 essais Ch.Vaotoa (11e), Sayerse (43e), D’Hooghe (63e) ; 2 transformations Bosviel (11e, 63e), 1 pénalité Bosviel (2e)

Pour Aurillac : 1 essai Taukeiaho (34e) ; 1 transformation Segonds (34e), 3 pénalités Segonds (5e, 40+1e, 51e)

Arbitre : M. Millotte (Ile-de-France)

MONTAUBAN : Bosviel ; Lilo (D’Hooghe 58e), Sukanaveita, Mathy, Sayerse ; (0) Fortunel (F.Domenech 18e), (m) Chaput ; D.Vaotoa (Sousa 53’), A.Domenech (cap), Munoz (Engelbrecht 64e) ; Caisso, Sergueev ; Ch.Vaotoa (Arias 40e puis Ch.Vaotoa 80e puis Vanaï 84e), Rochier (Ponnau 64e), Vanaï (Agnesi 58e  puis Rochier 85e).

Carton rouge : Sukanaveita (87e)

AURILLAC : Mc Phee ; Luatua, Lilomaiava, Sharikadze (Valentin 71e), Waqaliva ; (0) Segonds (Petitjean 71e), (m) Boisset (cap) ; Roussel, Nagusa (Briatte 72e), Vialle (Fourcade 55e) ; Granouillet, Maninoa ; Alves (Taukeiaho 25e), Du Toit (Catanzano 67e), Nostadt (Escur 67e).

Cartons rouges : Briatte (87e), Granouillet (87e)

Les conditions atmosphériques étaient plutôt bonne sur Aurillac à l’heure du coup d’envoi de cette dernière rencontre de l’année civile 2017 au Stade Jean-Alric avec une pelouse en très bon état, pas de vent ni de neige et des températures légèrement positives. Dans un grand moment d’émotion, c’est Petre Mitu l’ancien demi de mêlée d’Aurillac et Montauban qui allait donner du pied droit le coup d’envoi symbolique, assis sur son fauteuil. Une tombola contre la maladie de Charcot était organisée à cette occasion. Thomas Fortunel réussit sa mise en jeu longue provoquant un en-avant à la réception. La mêlée des « verts et noir » emporte sa vis-à-vis et permet à Jérôme Bosviel de passer une pénalité pour l’ouverture du score. Les visiteurs apparaissent sereins et sur double touche pénalty le groupé-pénétrant se met en place pour l’essai en force de Christopher Vaotoa pour sa première titularisation vient couronner l’ction. Malheureusement Thomas Fortunel doit rapidement abandonner le combat remplacé par Florent Domenech, alors que la mêlée continue d’avancer en plusieurs occasions. Ce même Florent Domenech marque un essai qui allait être refusé pour en-avant sur la dernière passe. Après la demi-heure de jeu, l’USM va mettre les barbelés durant près de 4 minutes avant de finir par céder sur une dernière percussion de Taukeiaho. C’est grâce à une pénalité de Joris Segonds que les cantalous virent en tête à la pause par 13 à 10. D’entrée de deuxième mi-temps une sautée de Jérôme Bosviel et une dernière passe d’Amédée Domenech envoie sur son aile Pierre Sayerse à l’essai pour la reprise du score (15 à 13, 43e). C’est après l’heure de jeu que le score allait évoluer une dernière fois alors qu’Aurillac avait repris les devants. Plutôt que de tenter une pénalité Jérôme Bosviel joue la touche pénalty, bien lui en prit, puisque sur le groupé-pénétrant qui suivit, pour son premier match en Pro D2, le jeune international belge Sven D’Hooghe marque en force pour porter le score à 22 à 16 (63e). A l’entrée des arrêts de jeu, une hécatombe de blessures en première ligne oblige les joueurs entraînés par Pierre-Philippe Lafond et Chris Whitaker à suivant la règle de la carence à jouer la dernière action en infériorité numérique. La défense de l’équipe des présidents Jean-François Reygasse et Thierry Eychenne ne cédera pas. Après la fin du match, l’arbitre sortira trois cartons rouges dont deux pour les locaux. Une septième victoire à l’extérieur en neuf déplacements qui laissent Montauban à la première place à la trêve des confiseurs.

Rémi-Constant BELREPAYRE