Logo USM Sapiac

facebook
twitter
instagram

Montauban valide sa place en demi-finale à Sapiac

 

A Sapiac : Montauban bat Dax par 30 à 20 (mi-temps : 8 à 6)

Pour Montauban : 4 essais Salles (22e), Van der Westhuizen (43e), Lilo (54e), Ascarat (69e) ; 2 transformations Darbo (43e, 54e), 2 pénalités Darbo (8e, 50e)

Pour Dax : 2 essais Pic (72e), Fa’Anunu (80e) ; 2 transformations Cachet (72e, 80e), 2 pénalités Cachet (15e, 20e)

Arbitre : M. Guatelli (Lyonnais)

MONTAUBAN : Salles ; Ascarat, Sukanaveita (Tupuola 72e), Mathy, Lilo ; (0) Swanepoel (Fortunel 57e), (m) Darbo (Cadiou 75e) ; Sousa, Engelbrecht, Munoz (A.Domenech 63e) ; Caisso, Esclauze (cap) (Sergueev 66e) ; Zanon (Arias 57e), Van der Westhuizen (Rochier 57e), Tekassala (Vanaï 57e).

DAX : Cachet ; Delaï (Bureitakiyaca 62e), Klemenczak (S.Ternisien 71e), Ropiha, Justes ; (0) Berchesi, (m) Bau (Pic 68e); Chiappesoni, Meron, Tuilagi (August 62e); Tuineau (cap) , Liebenberg (C.Ternisien 55e) ; Kuparadze (Fa’Anunu 48e), Blanchard (Maurice 60e), Faitotoa Asa (David 48e).

Cartons jaunes : Chiappesoni (7e), Ropiha  (59e)

En battant Dax par 30 à 20 et même si les joueurs des présidents Thierry Eychenne et Jean-François Reygasse ont abandonné le bonus offensif à la dernière minute, les Tarn-et-Garonnais sont parvenus à leur objectif de valider leur place en demi-finale directe à domicile à Sapiac face à une équipe qui sortira des barrages. Une rencontre sous la pluie face à des landais certes relégués mais ayant bien l’intention de ne rien lâcher. L’entrée de match fut assez compliquée. En deuxième mi-temps les coéquipiers de Pierrick Esclauze qui fêtait son centième match de championnat en « vert et noir » vont mener par 30 à 6 en inscrivant quatre essais avant de laisser revenir leur adversaire lors des dix dernières minutes. Dax qui marque deux essais, le dernier venant enlever le bonus offensif. Mais l’essentiel est bel et bien acquis ; « Beaucoup de monde aimerait être à notre place. Bravo aux joueurs et au staff qui a travaillé dur tout au long de la saison. C’est dix mois de travail. Les dacquois ont tout fait pour nous compliquer la vie. On va l’analyser à froid. Il faut penser à jouer Biarritz avant tout autre chose. On va préparer Biarritz comme si cela était la finale du championnat » devait dire en zone mixte l’entraîneur Pierre-Philippe Lafond.

Rémi-Constant BELREPAYRE

 

Résumé du match :

 

 

Réactions d'après-match :

 

Jean-François Reygasse

 

Maxime Salles

 

Pierrick Esclauze

 

Pierre-Philippe Lafond

 

Sébastien Ascarat

 

Thierry Eychenne