Logo USM Sapiac

facebook
twitter
instagram

Les Sapiacains frôlent le succès à Biarritz.

 

A Biarritz : Biarritz bat Montauban par 14 à 12 (mi-temps : 0 à 5)

Pour Montauban : 2 essais Luatua (32e), Maninoa (59e) ; 1 transformation Bosviel (59e)

Pour Biarritz : 2 essais Burton (50e), Artru (63e) ; 2 transformations Burton (50e), M.Lucu (63e)

Arbitre : M.Nuchy (Côte d’Argent)

MONTAUBAN : Klur ; Sayerse, F.Domenech, Mathy, Luatua ; (0) Fortunel, (m) Graou ; D.Vaotoa, A.Domenech (cap), Munoz ; Braendlin, Sergueev ; Facundo, Van der Westhuizen, Agnesi. Sont entrés en cours de match : Tekassala, Guilpin, Dry, Desmoulin, Silago, Augry, Briscadieu, Zanon, Esclauze, Sousa, Engelbrecht, Maninoa, Swanepoel, Ruel-Gallay, Sukanaveita, Bosviel, Tailhades, Cadiou.

Carton jaune : Sukanaveita (53e)

BIARRITZ :  X.Lucu ; Tawalo, Dachary,Ravuetaki, Bungaroo ; (0) Perraux, (m) Etcheverry ; Knight, De Coninck, Guiry (cap) ; Singer, Bastien ; Akhobadze, Martinez, Synaeghel. Sont entrés en cours de match : Lourdelet, Peyresblanques, Leatigaga, Hewitt, Cama, Dubarry, Hirigoyen, Manu, M.Lucu, Burton, Artru, Vakacegu, Vergnaud, Lazzarotto, Bouldoire, Usarraga,Penitito, Gimenez,

A Aguiléra, les coéquipiers d’Amédée Domenech ont poursuivi leur travail de préparation à l’ouverture du championnat de Pro D2, en allant tenir la dragée haute à une des équipes qui s’était qualifiée pour les dernières phases finales. Comme souvent sur ces rencontres, les deux formations ont leurs périodes fortes et faibles ce qui leur permet de travailler leurs attaques mais aussi leurs défenses. En défense, les joueurs entraînés par Pierre-Philippe Lafond et Jean-Frédéric Dubois se sont donnés sans compter et ne cèderont que par deux fois uniquement en deuxième mi-temps. En attaque, tout ne fut pas parfait, en raison d’un grand nombre de ballons perdues (des deux côtés, de-là à penser que le ballon était glissant) sous les embruns océaniques, on peut le penser. Montauban va inscrire autant d’essais que son adversaire par Alex Luatua qui ouvre le score comme une semaine plus tôt à Carcassonne suite à un beau travail de prise d’intervalle de Maxime Mathy et enfin par Utu Maninoa en force en sortie d’une touche penalty. En tout début de match les « verts et noir » avaient eu deux très belles occasions qui échouèrent sur un détail. Dommage. Désormais, avant de penser à l’ouverture du championnat, il reste la venue du Leinster, ce vendredi 10 août, à 20h30, à Sapiac, pour se mesurer au champion d’Europe en titre. Un match international, ce n’est pas si courant. Sapiac devrait être copieusement garni !

Rémi-Constant BELREPAYRE

 

Réactions d'après match :

Amédée Domenech

 

Simon Augry