Logo USM Sapiac

facebook
twitter
instagram

Le point qui fait toute la différence face à Biarritz

 

A Sapiac : Montauban bat Biarritz par 16 à 15  (mi-temps : 7 à 10)

Pour Montauban : 1 essai Bosviel (16e) ; 1 transformation Bosviel (16e), 3 pénalités Bosviel (58e, 62e, 73e)

Pour Biarritz : 2 essais Hirigoyen (7e), Lazzarotto (70e) ; 1 transformation M.Lucu (7e), 1 pénalité M.Lucu (40e)

Arbitre : M. Clave (Armagnac-Bigorre)

MONTAUBAN : Bosviel ; Klur, Sukanaveita (Lilo 67e), Swanepoel (Mathy 52e), Luatua ; (0) Fortunel (Swanepeol 62e), (m) Graou (Cadiou 52e puis Graou 71e) ; D.Vaotoa (Maninoa 53e), A.Domenech (cap), Engelbrecht ; Dry (Esclauze 51e), Sergueev ; Facundo (Zanon 40e), Van der Westhuizen (Rochier 60e), Agnesi (Tekassala 51e).

Remplacement temporaire : Graou – Cadiou (18e – 19e)

 

BIARRITZ : X.Lucu (Elkington 56e) ; Lazzarotto, Dachary, Ravuetaki, Artru (Vakacegu 43e) ; (0) Burton (Doubrère 73e), (m) M.Lucu (cap) ; Hirigoyen (De Coninck 71e), De Coninck (Manu 51e), Guiry ; Hewitt, Bastien (Aliouat 34e) ; Millar (Akhobadze 52e), Peyresblanques (Martinez 38e), Synaeghe (Lourdelet 52e).

Battre Biarritz à Sapiac, pour le compte de la deuxième journée de championnat de Pro D2, n’a pas été chose aisée pour les joueurs entraînés par Pierre-Philippe Lafond et Jean-Frédéric Dubois. Ils ont du prendre l’ascendant sur la densité de l’équipe basque qui fit mal en mêlée fermée surtout en première mi-temps. Heureusement que si les coéquipiers d’Amédée Domenech vont concéder un essai sur un ballon de récupération conclu par le jeune Mathieu Hirigoyen. Les « verts et noir » réagiront par une belle attaque où les jambes de Jérôme Bosviel dernier servi feront la différence pour remettre les locaux dans le match dans les esprits et au tableau d’affichage. En deuxième mi-temps, les Tarn-et-Garonnais seront plus solides, mais l’essai en bout de ligne de Benoît Lazzarotto aurait pu les clouer au pilori, sans une forte réaction, la solidité du pied de Jérôme Bosviel alors que Maxime Lucu allait faire poteau sortant sur la tentative de transformation du dernier essai et voir sa pénalité des 22 mètres en coin après la sirène filait hors des poteaux. Montauban s’impose d’un point. Le point du bonheur dont l’équipe se contentera, la laissant invaincue à Sapiac après déjà deux réceptions. Il faut continuer.

Rémi-Constant BELREPAYRE

 

Réactions d'après-match :

Pierrick Esclauze (2ème ligne USM)

 

Jack Isaac (Coach Biarritz)

 

Maxime Mathy (3/4 Centre USM)

 

Jean-François Reygasse (Président USM)

 

Simon Lucu (Joueur Biarritz)