Logo USM Sapiac

facebook
twitter
instagram

Le leader montois vient gagner à Sapiac

 

A Sapiac : Mont-de-Marsan bat Montauban par 25 à 20 (mi-temps : 16 à 14)

Pour Montauban : 1 essai Lilo (16e) ; 5 pénalités Bosviel (28e, 36e, 40e, 54e, 75e)

Pour Mont-de-Marsan : 1 essai De Nardi (33e) ; 1 transformation Loustalot (33e), 6 pénalités Loustalot (24e, 30e, 40+2e, 57e, 61e, 68e)

Arbitre : M. Ramos (Languedoc)

MONTAUBAN : Klur (Swanepoel 50e) ; Lilo, Sukanaveita, F.Domenech, Luatua (Fortunel 46e) ; (0) Bosviel, (m) Briscadieu (Graou 54e) ; Haddon (Engelbrecht 50e), Maninoa, Munoz (Haddon 62e) ; Dry (Esclauze 68e), Esclauze (cap) (Sergueev 47e) ; Zanon (Ch.Vaotoa 58e), Van der Westhuizen (Rochier 58e puis Van der Westhuizen 68e), Tekassala (Vanaï 54e).

Carton jaune : Dry (51e faute en touche)

 

MONT DE MARSAN : De Nardi ; Laborde, Ratu (Wakaya 76e), Torfs, J.Cabannes (Huyard 47e puis Wakaya 54e puis Huyard 64e) ; (0) Talès (Ormaechea 68e), (m) Loustalot (cap) ; Garrault (Becognee 62e), Pearce, Brethous (Garrault 78e) ; Paulino (Cedaro 62e), Damiani ; Castinel (Desmaison 40e), David (Latterrade 40e), Hugues (Muzzio 40e).

Carton jaune : Paulino (12e placage haut)

« L’équipe de Mont-de-Marsan a dominé les débats de la tête et des épaules. Nous n’avons jamais été en mesure de les inquiéter » regrettait après le match l’entraîneur Pierre-Philippe Lafond. Une analyse à chaud partagée par beaucoup de personnes qui ont assisté à la rencontre. Les visiteurs ont souvent dominé territorialement. Les coéquipiers de Pierrick Esclauze ont certainement laissé passer le coche en première mi-temps. Lorsque trois ou quatre brèches impressionnantes des montalbanais auraient certainement méritées d’être conclues plutôt que d’échouer comme cela fut le cas près de la ligne et en tout cas dans les 22 mètres adverses. Finalement, les « vert et noir » durent se contenter du seul essai de Vungakoto Lilo et comme Christophe Loustalot le buteur landais du soir, y alla de son sans-faute, voilà comment sans jamais être totalement largué au score les Tarn-et-Garonnais ont senti que le match leur échappait et se montrèrent impuissants en deuxième période pour inverser la tendance du match. Une défaite à domicile qui fait mal à tous les amoureux de Sapiac en plongeant l’équipe dans la deuxième partie du classement après quatre journées. « Justement, il n’y a que quatre matchs de jouer sur les trente programmés. Rien n’est définitif » concluaient les présidents Jean-François Reygasse et Thierry Eychenne.

Rémi-Constant BELREPAYRE

 

Pierre-Philippe Lafond (Coach USM)

 

Résumé vidéo