Logo USM Sapiac

facebook
twitter
instagram

Montauban ne trouve pas la solution à Aurillac

 

A Aurillac : Aurillac bat Montauban par 28 à 15 (mi-temps : 20 à 10)

Pour Montauban : 2 essais F.Domenech (35e), Briscadieu (82e) ; 1 transformation Bosviel (35e), 1 pénalité Bosviel (14e)

Pour Aurillac : 3 essais Mc Phee (11e), Tsutskiridze (20e), Salles (75e) ; 2 transformations Segonds (11e, 20e), 3 pénalités Segonds (7e, 23e, 55e)

Arbitre : M. Delpy (Ile-de-France) 

MONTAUBAN : Swanepoel ; Lilo (Salles 62e), Silago, F.Domenech, Sayerse (A.Domenech 57e) ; (0) Bosviel, (m) Chaput (Briscadieu 54e) ; D.Vaotoa, Maninoa (Augry 58e), Engelbrecht ; Esclauze (cap), Braendlin (Dry 52e) ; Ch.Vaotoa (Zanon 49e), Rochier (Van der Westhuizen 49e), Tekassala (Agnesi 49e).

Carton jaune :  Engelbrecht (49e) brutalité

Carton rouge : D.Vaotoa (55e) placage à l’épaule

 

AURILLAC : McPhee ; Salles, Colliat, Cassan (Dubourdeau 60e), Lohore ; (0) Segonds, (m) Boisset (cap) (De Wet 75e) ; Roussel, Adendorff (Maituku 52e), Tsutskiridze ; Corbex (Algans 62e), Hezard (Ostberg 58e) ; Alvès (Ojovan 52e), Smith (Rieu 75e), Nostadt (Amrouni 32e puis Nostadt 74e).

Carton jaune : Boisset (49e) brutalité

C’est après une très belle journée automnale que les deux équipes se sont retrouvées sur la pelouse du stade Jean-Alric d’Aurillac. Un match très important pour les deux formations. On allait vite comprendre lors du premier quart d’heure que les cantaliens jouaient à domicile. Ils vont se lancer immédiatement dans le combat en mettant beaucoup d’engagement. Cette détermination manifeste allait vite se concrétiser au tableau de marque avec deux essais sur des fulgurances locale (20 à 3, 23e). Montauban réagit fort mais après trois mêlées à cinq mètres l’arbitre refuse l’essai de Silago pour un très léger en avant de passe. C’est finalement sur une relance de 80 mètres de Jérôme Bosviel avec ballon donné au pied que Florent Domenech fera apprécier sa vitesse de course pour arriver le premier dans l’en-but après une belle lutte homme à homme. L’USM revenait dans le match (20 à 10, 35e). Cela allait le score à la pause. La deuxième mi-temps verra l’arbitre distribuer trois cartons dont un rouge et les Tarn-et-Garonnais ne seront pas en mesure de refaire leur handicap.

Rémi-Constant BELREPAYRE