Logo USM Sapiac

facebook
twitter
instagram

Bayonne vient gagner à Sapiac

 

A Sapiac : Bayonne bat Montauban par 25 à 14 (mi-temps : 7 à 0)

Pour Montauban : 2 essais Lilo (63e), Haddon (77e) ; 2 transformations Bosviel (63e, 77e)

Pour Bayonne : 3 essais Tisseron (7e), Tedder (47e), Marty (49e) ; 2 transformations Tedder (7e), Saubusse (49e), 1 pénalité Tedder (42e), 1 drop Du Plessis (60e)

Arbitre : M. Rousselet (Auvergne, Rhône, Alpes)

MONTAUBAN : Salles (Bosviel 40e) ; Lilo, Sukanaveita (Mathy 50e), Silago, Sayerse ; (0) Swanepoel, (m) Chaput (Briscadieu 56e) ; Augry (Haddon 50e), Maninoa, Munoz (Augry 78e) ; Braendlin, Esclauze (cap) (Dry 50e) ; Zanon (Ch.Vaotoa 50e), Rochier (Van der Westhuizen 50e), Vanaï (Tekassala 50e).

Remplacement temporaire : Salles – Bosviel (13e – 22e)

 

BAYONNE : Tisseron ; Marty (Bustos Moyano 65e), Talebula, Lestrade, Baget ; (0) Tedder (Du Plessis 52e), (m) Saubusse (Nabias 74e) ; Battut (cap), Taefifenua (Van Lill 64e), Heguy ; Boutaty (Oulai 57e), Ducat ; Taufa (Iguiniz 57e), Van Jaarsveld (Delonca 57e), Boniface (Ayarza 57e).

Carton jaune : Oulai (67e faute au sol), Ducat (77e faute au sol)

 

Montauban avait pourtant bien entamé la rencontre en se cantonnant dans les 22 mètres basques, lorsque les coéquipiers de Pierrick Esclauze vont se faire prendre par une interception de Tisseron qui file marquer le seul essai de la première mi-temps après une course de 80 mètres. L’USM dominera territorialement sans jamais trouver la solution pour désarçonner la défense visiteuse. Pire encore, en début de deuxième période les « verts et noir » entraînés par Pierre-Philippe Lafond et Jean-Frédéric Dubois vont concéder deux nouveaux essais coup sur coup sur des accélérations. La messe était dite. Les deux essais montalbanais inscrits en fin de rencontre par Vungakoto Lilo et Richard Haddon seront insuffisant pour remonter la pente. Une deuxième défaite à domicile cette saison qui fait mal. « Cela nous touche vraiment tous de tomber une nouvelle fois à Sapiac. On n’a pas su s’adapter pour battre Bayonne. On vire à 7 – 0 à la mi-temps et on explose en début de deuxième. Bayonne n’est pas dans les six pour rien. Ils nous ont poignardés aux bons moments » reconnaissait Pierre-Philippe Lafond. L’USM doit se motiver pour aller glaner des points partout ou cela sera possible. L’opération maintien est lancée.

Rémi-Constant BELREPAYRE

 

Résumé vidéo :

 

Réactions d'après-match :

Pierrick Esclauze

 

Pierre-Philippe Lafond