Logo USM Sapiac

facebook
twitter
instagram

La victoire en forme d'exploit à Vannes

 

A Vannes : Montauban bat Vannes par 28 à 27 (mi-temps : 11 à 18)

7360 spectateurs, pelouse bonne, temps frais

Pour Montauban : 3 essais Van der Westhuizen (34e), Luatua (47e), Bosviel (58e) ; 2 transformations Bosviel (47e, 58e), 3 pénalités Bosviel (5e, 38e), Fortunel (65e)

Pour Vannes : 2 essais Le Bail (17e), Bly (20e) ; 1 transformation Moeke (17e), 5 pénalités Moeke (14e, 30e, 55e, 61e), Le Bail (70e)

Arbitre : M. Beun (Provence, Alpes, Côte d’Azur)

 

MONTAUBAN :   Bosviel (Klur 62e) ; Luatua, Lilomaiava (Silago 50e), Mathy, Sayerse ; (0) Fortunel, (m) Briscadieu (Chaput47e) ; D.Vaotoa (Haddon 55e), A.Domenech (cap) (Braendlin 68e), Munoz ; Braendlin (Dry 59e), Sergueev ; Zanon (Ch.Vaotoa 59e), Van der Westhuizen (Rochier 59e), Agnesi (Vanaï 52e).

Carton rouge : Munoz (39e)

Cartons jaunes : Luatua (13e), Zanon (28e)

 

VANNES : Bouthier ; Bly, Mourot, Vulivuli (Burgaud 62e), Fartass ; (0) Moeke (Popelin 63e), (m) Le Bail ; Chalmers, Vosawai (cap)(Payen 48e puis Kamikamica 55e), Picault (Vosawai 77e); Tuohy, Cramond ; Tafili (Kite 52e), Leafa (Blanchard 48e), Seneca (Neapridze 52e).

Cartons jaunes: Seneca (28e), Le Bail (45e)

 

C’est au stade de la Rabine à Vannes que Montauban a disputé son dernier match du troisième bloc de rencontres. Très bonne entrée en matière des Tarn-et-Garonnais qui aboutit rapidement à une première pénalité de Jérôme Bosviel. Montauban va très mal vivre son infériorité numérique de dix minutes en concédant deux essais coups sur coups dont le premier sur une relance de 80 mètres. De retour à quinze, les coéquipiers d’Amédée Domenech marquent à leur tour un essai complètement en coin après une touche penalty. Après trois points de plus sur pénalité, Montauban passait définitivement à quatorze sur carton rouge. A la mi-temps, le tableau de marque indiquait 18 à 11 en faveur des locaux. Malgré l’infériorité numérique, c’est bien les Sapiacains, après trois touche penalty qui vont marquer un deuxième essai par Alexander Luatua. Montauban revenait à 18 à 18. C’est là que l’on allait voir tout le caractère de l’équipe entraînée par Pierre-Philippe Lafond et Jean-Frédéric Dubois qui va rajouter un essai sur interception par Jérôme Bosviel et ainsi prendre l’avantage au score. Un avantage qu’il faudra défendre plus de 20 minutes et aucun joueur ne va pas tricher comme sur les dernières mêlées. Victoire héroïque et tellement importante.

Rémi-Constant BELREPAYRE