Logo USM Sapiac

facebook
twitter
instagram

Le Père Noël a préféré Béziers, L'USM doit y croire

 

A Sapiac : Béziers bat Montauban par 20 à 18 (mi-temps : 10 à 15)

Pour Montauban : 2 essais Klur (13e), Sayerse (27e) ; 1 transformation Bosviel (13e), 2 pénalités Bosviel (18e, 44e)

Pour Béziers : 2 essais Pic (34e), Barrère (49e) ; 2 transformations Dreuille (34e),  Katz (49e), 2 pénalités Dreuille (40+2e),  Katz (76e)

Arbitre : M.Datas (Occitanie)

MONTAUBAN : Bosviel ; Klur, Mathy, F.Domenech (Silago 72e), Sayerse; (0) Fortunel, (m) Chaput (Briscadieu 51e) ; D.Vaotoa (Munoz 69e), Maninoa, Haddon ; Braendlin (Sergueev 69e), Esclauze (cap) ; Zanon (Jourdain 50e), Van der Westhuizen, Vanaï (Tekassala 50e).

Remplacement temporaire : Mathy – Silago (28e – 35e)

Carton jaune : Haddon (40+1e jue dangereux)

  

BEZIERS : Berard ; Douglas, Puletua, Veau (Nawaqatabu 42e), Daminiani ; (0) Dreuille (Katz 40e), (m) Pic (Munilla 69e) ; Wilkins, Hoarau (Vuillecard 56e), Barrère ; Desroche (Maamry 48e), Best (cap) ; Samaran (Kouider 28e), Pinto-Ferrer (Esteriola 60e), Lafon (Fernandes-Moreira 48e).

Carton jaune : Douglas (23e, faute au sol)

Après un bel hommage rendu à Louis Blanc le capitaine des champions de France 1967 disparu en début de semaine, lors de ce match de Boxing Days, les coéquipiers de Pierrick Esclauze semblaient se diriger vers la victoire sous l’œil du Père Noël. Ils menaient 15 à 0, à la demi-heure de jeu, avec les essais de Pierre Klur et Pierre Sayerse. Puis mystère face à l’équipe en forme du moment, la conduite du match allait changer de camp, alors que l’ancien Karim Kouider venait de faire son entrée. Béziers va remonter son handicap et finalement s’imposer par 20 à 18, lors d’un match haletant qui aurait pu rebasculer jusque au trille final de la sirène. Une défaite qui va obliger l’USM à « se parler pour aller vers la solution donnant l’envie de gagner » résumait l’air grave le président Jean-François Reygasse. Prochain match en 2019 !

Rémi-Constant Belrepayre