Logo USM Sapiac

facebook
twitter
instagram

Trop gros pour être vrai à Aix-en-Provence

 

A Aix-en-Provence : Provence Rugby bat Montauban par 51 à 6 (mi-temps : 30 à 6)

Pour Montauban : 2 pénalités Bosviel (8e, 22e)

Pour Provence Rugby : 6 essais Edwards (33e, 40+1e, 49e), Tuapati (37e), Taumalolo (44e), Massip (64e) ; 6 transformations Massip (33e, 37e, 40+1e, 44e, 49e, 64e), 3 pénalités Massip (14e, 18e, 26e

Arbitre : L. Millotte (Ile-de-France) 

MONTAUBAN :  Bosviel ; Lilo, Sukanaveita, Lilomaiava (Klur 50e), Luatua ; (0) Fortunel (Lilomaiava 72e), (m) Briscadieu (Chaput 50e) ; D.Vaotoa (Munoz 50e), Engelbrecht, Haddon (Maninoa 5e) ; Dry (Braendlin 50e), Esclauze (cap) ; Zanon (Jourdain 50e), Van der Westhuizen (Rochier 50e), Tekassala (Agnesi 50e).

Carton jaune : Zanon (39e)

Remplacement temporaire : Luatua – Jourdain (42e – 50e)

PROVENCE RUGBY : Massip (Munroe 71e) ; Labarthe, Brousse (Narumasa 57e), Burutu, Zambelli ; (0) Munro (Sola 52e puis Brousse 74e puis Sola 76e), (m) Darbo (Bau 52e) ; Edwards (cap) (Malet 62e), Malet (Annetta 54e), Luafutu (Kbaier 62e) ; Kbaier (Lockley 50e), Mondoulet ; Moreno-Rodriguez (Make 52e), Tuapati (Carrat 45e), Taumalolo (Ishchenko 50e).

 

En se rendant à Aix-en-Provence les « vert et noir » ne s’attendaient pas à devoir modifier leur équipe au dernier moment suite à une sorte d’épidémie de gastro. Personne ne sait si finalement cela eut une incidence majeure sur la tournure finale du match. Maxime Mathy et Pierre Sayerse qui étaient prévus titulaires ainsi que Malino Vanaï qui devait s’installer sur le banc des remplaçants sont sortis de la feuille de match. Robert Lilomaiava et Alex Luatua sont titularisés dans la ligne de trois-quarts. Nicolas Agnesi et Pierre Klur qui devaient rester en civil intégraient la liste des remplaçants. D’entrée les locaux se font pénaliser à trois reprises, sur mêlée pour les deux premières et sur un regroupement pour la troisième qui aboutit à l’ouverture du score sur pénalité de Jérôme Bosviel (3 à 0, 8e). Rapidement après un premier échec lointain de Clément Darbo, Florent Massip égalise sur pénalité. S’en suivit une série de pénalités. Alors qu’à la demi-heure de jeu Robert Lilomaiava échoue près de la ligne après touche. C’était la fin des espérances. Sur l’action qui suivit le capitaine provençal Joseph-Robert Edwards marque en force, il en marquera deux autres. Les dix dernières minutes du premier acte vont être terribles. Provence Rugby marque trois essais, Montauban passe à quatorze temporairement et le tableau de marque indique 30 à 6, à l’heure des citrons. La deuxième période sera tout aussi compliquée pour les Tarn-et-Garonnais qui n’auront plus guère l’occasion d’exister. « Trop gros pour être vrai » pourrait-on dire.

Rémi-Constant BELREPAYRE