Logo USM Sapiac

facebook
twitter
instagram

Le point du bonheur pour l'USM face à Brive

 

A Sapiac : Montauban bat Brive par 28 à 26 (mi-temps : 19 à 17)

Pour Montauban : 1 essai Luatua (4e) ; 1 T Bosviel (4e), 7 pénalités Bosviel (11e, 14e, 31e, 39e, 57e, 63e, 80e)

Pour Brive : 1 essai Marques (40+1e) ; 7 pénalités Laranjeira (7e, 18e, 27e, 36e, 53e, 59e, 71e)

Arbitre : M. Ramos (Occitanie) 

MONTAUBAN : Klur ; Luatua, Silago (Lilo 68e), Mathy (Lilomaiava 64e), Sayerse ; (0) Bosviel, (m) Chaput (Briscadieu 57e) ; Engelbrecht (Munoz 72e), A.Domenech (cap), Munoz (D.Vaotoa 54e) ; Braendlin (Esclauze 58e), Sergueev (Braendlin 72e) ; Jourdain (Zanon 45e), Agnesi (Guilpin 72e), Vanaï (Tekassala 54e).

Carton jaune : Klur (53e)

BRIVE : Laranjeira (cap) ; Romanet, Mignardi (Le Bourhis 68e), Galala, Jurand (Nacebe 77e) ; (0) Hervé, (m) Marques (Delarue 74e) ; Voisin (Waqaniburotu 64e), Fa’Aso’o, R.Marais ; Lagrange (Uys 55e), P.Marais ; Johnston (Bekoshvili 71e), Da Ros (Jammes 54e), Chauvac (Goginava 71e).

 

Ce dernier match de la 21e journée de Pro D2, a tenu toutes ses promesses, sous un chaud soleil montalbanais, en restant indécis, jusqu’à la dernière seconde et la dernière pénalité de Jérôme Bosviel qui donne la victoire aux locaux (28 à 26). C’est Montauban qui était le mieux entré dans la rencontre en inscrivant un essai de trois-quarts par l’ex-aurillacois Alex Luatua qui jouait face à son oncle James Johnston pilier de Brive. Les Corréziens vont bien finir la première mi-temps lorsque Samuel Marques vient conclure en coin une belle contre-attaque. A la pause, le score était de 19 à 17 pour Montauban. Le rythme baisse en deuxième période, avec un chassé croisé au score suite à la réussite des buteurs des deux équipes. Montauban s’impose avec une dernière pénalité à la dernière minute de Jérôme Bosviel « J’ai essayé de concrétiser les temps forts de mes coéquipiers. Aujourd’hui, cela m’a sourit, tant mieux. J’ai en mémoire une pénalité contre Béziers pour la gagne que j’avais manqué. J’avais été très déçu. Je travaille tous les jours pour que cela passe. Lorsque l’on fait un sans-faute cela fait énormément de bien à la tête. Les premières chaleurs sont toujours compliquées. On a mouillé le maillot et on a pas menti nos supporters. On s’en est aperçu dès l’échauffement. 18 à 20°, stade plein et une grosse équipe en face, c’est plaisant de jouer ce genre de match ». Très pragmatique le président Jean-François Reygasse concluait « ce soir, je peux dire que l’on vient de faire une semaine à six points. Cela nous fait du bien parce que l’on avait besoin de se rassurer, avec un peu plus de sérénité ».

Rémi-Constant BELREPAYRE

 

Résumé

 

Réaction : Jean-François Reygasse - Président USM

 

Réaction : Alexandre Luatua - Ailier USM