Logo USM Sapiac

facebook
twitter
instagram

Une rencontre a regrets à Mont-de-Marsan

 

A Mont-de-Marsan : Mont-de-Marsan bat Montauban par 16 à 10 (mi-temps : 9 à 0)

Pour Montauban : 1 essai Sayerse (76e) ; 1 transformation Bosviel (76e), 1pénalité Mathy (49e)

Pour Mont-de-Marsan : 1 essai Wakaya (45e) ; 1 transformation Laousse-Azpiazu (45e), 3 pénalités Laousse-Azpiazu (7e, 10e, 19e)

Arbitre : M. Guatelli (Auvergne-Rhône-Alpes)

 

MONTAUBAN : Klur ; Lilo, Lilomaiava (Mathy 47e), F.Domenech, Sayerse ; (0) Silago (Bosviel 66e), (m) Briscadieu (Chaput 47e) ; D.Vaotoa (A.Domenech 55e), Maninoa (Sousa 66e), Sousa (Vanaï 26e) ; Dry (Esclauze 77e), Esclauze (cap) (Sergueev 47e) ; Zanon (Facundo 47e), Guilpin (Agnesi 55e), Tekassala.

Carton rouge : Tekassala (24e)

Carton jaune : Chaput (72e)

 

MONT DE MARSAN : Laousse-Azpiazu ; Taulagi, Wakaya, Torfs, Huyard (Laborde 66e) ; (0) Otazo(Séguy 66e), (m) Ormaechea ; Garrault (Tastet 13e), Gouzou (Muzzio 68e puis Gouzou 78e), Becognee (Damiani 23e puis Garrault 25e) ; Paulino (Damiani 61e), Rey ; Negrotto (Castinel 61e), Latterrade  (David 61e), Muzzio (cap) (Hugues 61e).

Cartons jaunes : Tastet (24e), Hugues (67e), Taulagi (72e)

 

C’est par une belle soirée agréable après une journée fort bien ensoleillée que les équipes de Montauban et de Mont-de-Marsan se sont retrouvées, ce vendredi soir, au stade Guy-Boniface. Sur le terrain, les montois prirent le score grâce à la botte de Laousse-Azpiazu qui passe trois pénalités avant que sur une action confuse au sol les « vert et noir » ne passe en infériorité numérique. Cela nous donna une première mi-temps un peu confuse qui s’acheva sur le score de 9 à 0 en faveur des locaux. Les Landais prennent plus nettement l’avantage avec le premier essai du match de Wakaya. Loin de lâcher prise les Tarn-et-Garonnais finissent fort la rencontre, marquent un essai en coin par Pierre Sayerse. Ils vont pour finir durant quatre longues minutes après la sirène tout faire pour aller marquer l’essai de la victoire ou passer la pénalité du bonus défensif. Aucun des deux ne viendra donnant beaucoup de regrets dans les rangs sapiacains. « C’est triste et malheureux. On peut avoir des regrets d’avoir joué longtemps en infériorité numérique pendant 60 minutes. On a commis des imprécisions. Ce que l’on retiendra, c’est l’envie et le cœur de tous. On a fait preuve d’envie et de belles valeurs » disait après match l’entraîneur Pierre-Philippe Lafond.

Rémi-Constant BELREPAYRE