Logo USM Sapiac

facebook
twitter
instagram

Montauban s'incline face à Vannes à Sapiac

 

A Sapiac : Vannes bat Montauban par 25 à 20 (mi-temps : 10 à 12)

Pour Montauban : 2 essais Van der Westhuizen (38e), Mathy (50e) ; 2 pénalités Bosviel (17e, 55e) ; 2 transformations Bosviel (38e, 50e)

Pour Vannes : 3 essais Chalmers (5e), Popelin (29e), Kamikamica (73e) ; 2 transformations Hilsenbeck (29e, 73e), 2 pénalités Hilsenbeck (61e, 78e)

Arbitre : M. Datas (Occitanie)

MONTAUBAN : Swanepoel (Fortunel 75e) ; Luatua, Silago (Lilomaiava 52e), Mathy (Silago 78e), Sayerse ; (0) Bosviel, (m) Briscadieu (Cadiou 72e) ; Engelbrecht, A.Domenech (cap) (Munoz 52e), Sousa ; Braendlin (Esclauze 52e), Sergueev ; Zanon (Facundo 52e), Van der Westhuizen (Guilpin 72e), Tekassala (Vanaï 52e). 

 

VANNES : Popelin ; Bly, Curtis (Mourot 61e), Vulivuli, Duplenne ; (0) Hilsenbeck (cap), (m) Cazenave (Menzel 68e) ; Chalmers (Cramond 55e), Kamikamica, Goufan (Bolenaivalu 44e) ; Picquette (Chalmers 70e), Lagioiosa ; Maiau (Tafili 40e), Cloostermans (Blanchard 14e), Kolingar (Vola 55e).

Lors du match aller Montauban s’était imposé à la Rabine, cette fois Vannes est venu prendre sa revanche à Sapiac. Une défaite qui fait mal parce qu’elle ne permet pas aux Sapiacains de faire un pas décisif vers le maintien, ensuite parce que les locaux sont très mal entrés dans la partie en un essai dans les toutes premières minutes par le brillant et expérimenté Hugh Chalmers et enfin parce qu’après être revenus au score, avoir pris l’avantage avec deux essais de Pellow Van der Westhuizen et Maxime Mathy, les locaux ne purent empêcher les Bretons de reprendre le score dans les dix dernières minutes pour s’assurer la victoire finale. Une défaite qui montre que Montauban devra cravacher jusqu’au dernier match comme d’autres équipes pas mieux loties pour aller jusqu’à l’objectif de maintien en Pro D2. Vannes reste plus que jamais dans la course à la qualification, ce qui explique la joie des vannetais au coup de sifflet final.

Rémi-Constant BELREPAYRE

 

Résumé

 

Interview Jean-François Reygasse

 

Interview Benoit Zanon