NEVERS : Camou ; Zebango, Herry, Derrieux, Blanc ; (0) Vuillemin, (m) Cazenave ; Bastide (cap), Fraser, Plataret ; Lolohea, Bradshaw-Ryan ; Kaikatsishvili, Tarrit, Papidze. Sont entrés en cours de match : Elliot, Genevois, Kitutu, Philippart, Loaloa, Nyoungue, Bessaguet, Berger, Bélie, Henry, Urruty, Bolakoro, Jaminet, Le Gal.

Pour leur premier match amical de la saison les joueurs entraînés par Jean-Frédéric Dubois et Jean Bouilhou ont pris l’ascendant sur Nevers en deuxième mi-temps face à un adversaire (qualifié pour les phases finales la saison dernière) handicapé par plusieurs blessures préjudiciable au sein du cinq de devant ce qui amena les nivernais à user des mêlées simulées en cours de deuxième période en jouant en infériorité numérique. Le premier acte permettra aux visiteurs plus opportunistes de prendre le score malgré un essai à la dernière seconde de la première mi-temps inscrit par Junior Maninoa en force. 14 à 7 pour Nevers à la pause. En deuxième période, les sapiacains continuent à produire du jeu en pratiquant un rugby d’attaque. Cela va leur permettre de rajouter trois essais par Alex Luatua positionné au centre, le talonneur Pellow Van der Westhuizen en conducteur du train sur un groupé-pénétrant et enfin pour l’essai de la victoire définitive par Jérémy Chaput dans un vrai style de demi de mêlée. Après la rencontre tous le monde s’accordait pour dire qu’il ne s’agissait que d’une victoire amicale, mais qu’il y avait de belles promesses sur lesquelles le staff complété de Romain Lauga et David Byrnes pouvait s’appuyer pour continuer de travailler dans l’optique du début de championnat de Pro D2. Une victoire encourageante !

Rémi-Constant Belrepayre

Retour