VALENCE ROMANS : Gobet ; Lacour (Scalese 60e), Peleseuma (Lacour 73e), Leaana, Sawailau ; (0) Javaux (Chouvet 60e), (m) Faltrep (Lorée 66e) ; Saili, Souquet (N’Diaye 53e), Armary ; Hannoyer (Cotte 40e), Lespinasse (Hannoyer 60e) ; Burduli (Kouider 38e puis Burduli 70e), Larrieu (cap) (Colliat 66e), Badiu (Royer 38e puis Badiu 70e).

On sentait bien à l’heure du coup d’envoi que la rencontre était importante pour les deux équipes. Les drômois qui jouait leur premier match professionnel à domicile et qui était à la course d’une première victoire et pour les tarn-et-garonnais qui en cas de victoire allaient rester dans le haut du classement. Lors des premières minutes les deux équipes commettent beaucoup de fautes ce qui permet au jeu d’alterner de camp en camp. Montauban rate deux premières tentatives de pénalité par Silago (5e) et Mathy (13e) avant que la troisième tentative de Maxime Mathy soit la bonne (3 à 0, 15e). Il allait rajouter trois points de plus deux minutes plus tard (6 à 0). Suite à un carton jaune infligé à Asa, Valence-Romans en supériorité numérique parvient à égaliser (6 à 6, 30e). Deuxième infériorité numérique et essai de pénalité pour les locaux. Juste avant la mi-temps, une percée dans l’axe d’Aviata Silago après un beau travail des avants ramènent les deux équipes à égalité (13 à 13), à la pause. Pas trop mal en ayant joué 20 minutes en infériorité numérique. En deuxième mi-temps, les coéquipiers de Stéphane Munoz feront finalement la différence après l’heure de jeu grâce à deux essais en force d’Alex Luatua et Dimitri Vaotoa. Une première victoire à l’extérieur de la saison appréciée à sa juste valeur par tout le groupe qui s’était déplacé dans la Drôme.

Rémi-Contant BELREPAYRE

Retour