Logo USM Sapiac

facebook

 

twitter

Un bonus apprécié à Mont-de-Marsan

 

A Mont-de-Marsan : Mont-de-Marsan bat Montauban par 17 à 12 (mi-temps : 9 à 9)

Pour Montauban : 3 pénalités Darbo (7e), Mathy (27e, 34e), 1 drop Bosviel (63e)

Pour Mont-de-Marsan : 1 essai Pearce (52e) ;  4 pénalités James (9e, 18e, 40+1e, 45e)

Arbitre : M. Clave (Armagnac-Bigorre)

MONTAUBAN : Klur ; Tupuola, F.Domenech (Chaput 24e), Mathy (Bosviel 56e), Ruel-Gallay ; (0) Swanepoel (Munoz 65e), (m) Darbo ; Englebrecht, A.Domenech, Haddon (Sousa 48e) ; Sergueev, Esclauze (cap) (Dry 48e) ; Arias (Ch.Vaotoa 76e), Ponnau (Rochier 48e), Tekassala (Agnesi 60e).

Carton rouge : Darbo (22e)

MONT DE MARSAN : Laousse-Azpiazu ; Laborde, Ratu, Narumasa, J.Cabannes ; (0) James, (m) Loustalot ; Garrault (Delofse 60e), Pearce, Tastet (cap) ; Malafosse (Damiani 48e), Astle ; Desmaison (Negrotto 53e), David (Khribache 53e), Muzzio (Hugues 53e).

En 24 heures la neige qui recouvrait la veille du match la pelouse du stade Guy-Boniface de Mont-de-Marsan avait disparu pour laisser place à une pelouse en très bon état à l’heure du coup d’envoi de l’une des rencontres phares de la 25ième journée de Pro D2. Les Montalbanais vont faire une très bonne entame de match et se permettront le droit d’ouvrir le score grâce à une pénalité de Clément Darbo en tout début de rencontre. Le demi de mêlée « vert et noir » qui va écoper d’un carton rouge très dur quelques minutes plus tard, laissant son équipe à quatorze pour le reste du match. Malgré cela, les coéquipiers de Pierrick Esclauze vont répondre présent tout au long de la première mi-temps pour atteindre la pause sur un score de parité (9 à 9) grâce à deux pénalités supplémentaires de Maxime Mathy répondant au buteur local Matthew James qui égalise dans les arrêts de jeu du premier acte. Le sort du match va finalement se jouer en deuxième mi-temps lorsque Laurence Pearce récupérera un ballon hasardeux pour marquer le seul essai du match. L’USM grâce à un dernier drop de Jérôme Bosviel parvient à repartir avec le point du bonus défensif qui est tout sauf anecdotique sur le terrain d’une équipe invaincue et intraitable à domicile jusqu’à présent. A noter que Riaan Swanepoel en sacrifiant en défense sur un ballon chaud quitta la pelouse sur une civière. Le staff et les dirigeant ont loué l’état d’esprit et le comportement des joueurs sur ce match, dès le coup de sifflet final. Il reste cinq matchs à jouer pour finir la phase qualificative. Le sprint final est lancé.

Rémi-Constant BELREPAYRE