A Biarritz : Biarritz bat Montauban par 62 à 21 (mi-temps : 26 à 7)

Pour Montauban : 3 essais Luatua (9e), Fortunel (44e), Chaput (45e) ; 3 transformations Bosviel (9e, 44e, 45e)

Pour Biarritz : 10 essais Peraux (1e, 16e, 42e), Ravuetaki (29e), M.Lucu (40e), De Coninck (54e), Poi (63e), pénalité (74e), Elkington (75e), Artru (80e) ; 5 transformations M.Lucu (1e, 16e, 29e), Gimenez (75e)

Arbitre : M. Bouzac (Auvergne, Rhône, Alpes)

MONTAUBAN : Bosviel ; Sayerse, Lilomaiava (Sukanaveita 56e), Luatua, Ruel-Gallay ; (0) Fortunel (Lilo 50e), (m) Chaput (Mathy 60e) ; Engelbrecht, Maninoa, Munoz (D.Vaotoa 48e) ; Sousa, Esclauze (cap) (Sergueev 54e) ; Ch.Vaotoa (Jourdain 54e), Rochier (Van der Westhuizen 48e), Vanaï (Zanon 54e).   

Remplacement temporaire : Luatua – Sukanaveita (26e – 36e)

Cartons jaunes : Lilomaiava (40e), Sukanaveita (73e)

Carton rouge : Ruel-Gallay (74e)

 

BIARRITZ : X.Lucu ; Ravuetaki (Gimenez 40e), Perraux, Dachary (Poi 43e), Artru ; (0) M.Lucu (cap), (m) Doubrere (Elkington 56e) ; Knight, Manu (Dubarry 49e), Guiry (Manu 74e) ; Hewitt (Singer 56e), De Coninck ; Millar (Akhobadze 54e), Martinez (Peyresblanques 54e), Synaeghel (Lourdelet 54e).

Remplacement temporaire : Ravuetaki – Gimenez (30e – 36e)

Carton jaune : Artru (38e)

C’est avec le maintien mathématique en poche, depuis la dernière victoire face à Nevers, que les coéquipiers de Pierrick Esclauze se sont déplacés, à Aguiléra, pour le dernier match de la saison en Pro D2. Les montalbanais n’avaient plus rien à jouer si ce n’est le meilleur classement possible et cela était pratiquement la même chose pour les biarrots de Matthew Clarkin qui devaient gagner avec le bonus offensif et espérer que Béziers soit battu à zéro point à Bourg-en-Bresse et plus compliqué encore que Nevers en fasse de même en recevant Aurillac. Enfin, tout pour que l’on voit un match tourné sur l’attaque sans l’épée de Damoclès du résultat obligatoire. Les montalbanais se font cueillir dès la première minute avec un essai d’Ilian Perraux entre les poteaux après moins d’une minute de jeu. En s’appuyant sur une bonne mêlée, les « vert et noir » collent au ballon et sur une sortie de balle Alex Luatua perce droit pour l’essai de l’égalisation. Un match comme on pouvait s’y attendre entièrement tourné sur l’attaque. Les Basques s’échappent au score, mais les Tarn-et-Garonnais qui ne ferme pas le jeu auront droit à leurs essais. Sortie émouvante en deuxième mi-temps du capitaine Pierrick Esclauze pour ce qui devrait être le dernier match de sa carrière.

Rémi-Constant BELREPAYRE

Retour